AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comprehension VS Open Relationship [FT. Tess]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew Gray

avatar

ϟ messages : 36
ϟ pseudo : SummerThings
ϟ crédit : soft frenzy.
ϟ célébrité : Francisco Lachowski

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Comprehension VS Open Relationship [FT. Tess]   Mar 12 Oct - 0:34


Andrew Gray & Theresa Georgia Honeywell

    Il y avait beaucoup de chose qu’Andrew n’arrivait pas à comprendre, mais il s’en fichait pas mal. Il vivait comme s’il comprenait tout, alors qu’en fait, il ne faisait que vivre avec ses propres interprétations. « Comprendre » et « interpréter » ne signifiaient pas du tout la même chose. Lorsque l’on comprenait, on voyait plutôt le sens objectif de la chose ; on comprenait la réalité au sens général, sans émotion, sans opinion. « Comprendre » était associé à une réalité commune à tous, une réalité que l’on imposait à tous les habitants de la planète. Et ensuite, le seul autre choix qu’on leur donnait, c’était « interpréter ». Ce mot, pourtant, était très pratique, puisqu’il englobait l’opinion et les émotions de tout le monde. En parlant d’interprétation, on parlait de quelque chose de général, mais de différent pour chacun. Le mot laissait sous-entendre que c’était quelque chose de personnel, une façon propre de voir les choses, mais sans pour autant expliquer chaque façon de les voir. Il fallait garder une certaine logique, et certains mots du dictionnaire ne faisaient qu’englober beaucoup de choses. C’était pour ça que beaucoup de personnes avaient une certaine difficulté de communication. En employant des mots trop vagues, on empêchait l’autre de comprendre correctement, mais on avait également ce que l’on avait envie d’avoir ; on pouvait dire que l’on s’était justifié et expliqué, alors qu’en fait, rien n’était plus clair qu’avant.

    Andrew préférait largement l’interprétation. C’était une option qui lui donnait plus de choix, de toute évidence. Et puis selon lui, lorsqu’on parlait de « compréhension », on ne faisait qu’imposer à tout le monde l’interprétation des autres, comme des adultes que l’on doit soi-disant respecter, ou de toute forme d’autorité qui prétendent avoir toujours raison. Et Andy refusait totalement de se faire imposer les choses, au contraire ; c’était lui qui imposait les choses aux autres. Il n’avait jamais vraiment écouté sa mère, depuis son plus jeune âge, pas plus qu’il souhaitait écouter les formes d’autorité à son lycée, ou alors la police ; la loi et les règles étaient, selon lui, quelque chose que l’on avait inventé pour empêcher les autres de s’exprimer. Et malgré cela, la société prétendait qu’on était « libre ». Ce n’était qu’une fausse impression créée par quelques musées, la musique, et le fait qu’il n’y ait plus de mariage arrangés. Cela ne voulait rien dire, c’était, toujours selon Andrew, une invention du gouvernement pour que tout le monde soit d’accord avec lui.

    Alors il s’en fichait totalement si la drogue était illégale, si on n’avait pas le droit de boire avant 18 ans, ou alors si le tapage nocturne pouvait lui amener des problèmes ; tout ça était très futile. Et puis, quand on parle de « relation libre », il n’y voit aucun problème non plus. Après tout, il n’y a aucune loi qui stipule que c’est interdit de se faire deux personnes à la fois, alors pourquoi hésiter? Cassius et Tess étaient tous les deux des personnes qui l’attiraient beaucoup, et si, pour les deux, c’était réciproque, il n’y avait aucun mal. D’ailleurs, c’était plutôt amusant pour lui qu’ils soient très amis. Ce serait encore plus amusant s’ils étaient frère et sœur. Plus il y avait d’ambigüité (pour les autres), plus ça le rendait à l’aise et les relations qu’il avait était plus intéressantes.

    Joint entre les lèvres, seul, observant un peu tout le monde dans la cour, son regard tomba sur quelqu’un qui lui était familier. Il s’approcha alors vers Tess, un léger sourire aux lèvres, alors qu’il tira sur son joint. En quelques secondes, il se retrouva à ses côtés.

    « Alors Tess? On joue la solitaire? » Dit-il en s’asseyant près d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
theresa G. Honeywell

avatar

ϟ messages : 149
ϟ pseudo : Cloporte
ϟ crédit : Twisted
ϟ célébrité : Marloes Horst

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Comprehension VS Open Relationship [FT. Tess]   Mar 26 Oct - 21:36



    La cour de lycée, véritable micro société où chaque élève possède sa place bien définit et si dure à faire évoluer vers le haut. On peut citer les bouffons, les geeks, les musicos, les glauques ... je pense appartenir à la dernière citée. Je sais pertinemment que beaucoup de personnes se retournent à mon passage, médisant de moi ou de Cassius. Mais au fond, je m'en contrefiche, ils me font beaucoup rire, c'est un spectacle très divertissant de les voir s'extasier devant la nouvelle paire de boots de celle-ci ou discuter à propos de la mégateuf que celui-ci prépare pour son anniversaire. Un sourire carnassier se dessine sur mon visage en les voyant, le même que lance mon chat jouissant devant sa pauvre souris qui essaye de se débattre tout en sachant pertinemment qu'elle n'a aucune autre issue que ces canines acérées. Je me contente de contempler cette cour, comme le frère cadet regarde du haut de sa tour le royaume qu'il n'aura jamais, se moquant de l'incapacité de son bien aimé frère à gouverner.

    « - Alors Tess ? On joue la solitaire.

    Je n'eu pas besoin de regarder mon interlocuteur, sa voix me suffit. Je n'ai pas pu m'empêcher d'esquisser un sourire discret, sentir son corps près du mien m'emplissait d'un bonheur innommable et pourtant une boule au fond de mon ventre se manifestait, frappant de plus en plus fort à chaque seconde.

    - Non, je jouais simplement à la vieille mégère médisant de la jeunesse. »

    Je lançai un rapide coup d'oeil, mon odorat ne m'avait pas fait défaut, Andy et son éternel joint étaient de sorties. Il semblait impassible, rien ne pouvait l'ébranler, il s'amusait de tout, surtout du malheur des autres.

    J'aurais surement dû le haïr à la minute où j'ai posé mes yeux sur lui, où j'ai croisé son regard pour la première fois. Mais je l'aime, comme ces gamines qui se trémoussent devant lui, qui le suivent comme des chiennes en chaleurs et qui pouffent à chacune de ses réflexions. Oui, je l'aime et pourtant je le hais à la fois. Tel un poison il réussit à pourrir les relations les plus fortes. Je sais très bien que Cassius le veut autant que moi, je connais Cassius, mieux que quiconque et pour rien au monde il ne le lâchera. Aucun de nous deux ne veux céder et Andy s'amuse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comprehension VS Open Relationship [FT. Tess]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mek' pour l'open de peinture GW
» defaut de comprehension
» ND Open IV
» Open Video a GW
» une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule ♦ Tobias & Tess

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Chess mess :: ♣ roundview sixth form college :: l'extérieur :: la cour-
Sauter vers: