AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pauvre petites choses amourachés, tu crèvera les poumons noyés de son rejet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Pauvre petites choses amourachés, tu crèvera les poumons noyés de son rejet.    Ven 12 Nov - 2:27




I'm just your fucking broken doll. And our the ghost in my dead mind.


matthew - Si tu as entendu parler de moi tu devrais savoir qu'un ruse je suis le meilleur et que j'obtiens toujours se que je veux... Isaac par hasard tu saurais pas se que fait Eden ? Il était pas censé venir ? Que dirais-tu déjà que nous fassions plus ample connaissance maintenant ? Je t'accompagne ? ... Isaac si tu vois ton pote...tu lui diras que..je suis à l'intérieur. J'te laisse avec Katie, fais gaffe elle est bourrée.

Je l'observe avec attention sans relâche cela une seul seconde. Ses mots m'amuse et me blessent un peu à la fois. Je ne sais plus vraiment comment réagir. Certes il me drague, abandonne notre lieu de rendez-vous sans m'attendre. Enfin sans attendre que j'arrive vraiment, officiellement. Bref je me comprend. Mais en même temps je vois son regard qui parcoure la route discrètement, le simple geste de vérifier son portable... De parler avec cette fausse désinvolture qui à mes yeux les caractérise si bien. Alors qu'à nouveau je viens glisser ma mains dans la siennes, je me tourne vers Katie et Isaac pour leur faire signe que tout es ok. Un clin d'oeil complice en plus et je me re-retourne vers Matt. Il avance à grand pas, comme presser de quelque chose que j'ignore. En tous cas que j'espère ignorer. Il ne faut pas pousser le jeux trop loin. Je ne voudrais pas non plus le mettre trop en colère. Enfin j'avais bien le droit de vérifier ! Surtout pour voir qu'effectivement il drague à tour de bras ! Qu'il ne m'attend même pas ! Calme toi. J'inspire et expire profondément alors que l'on s'éloigne sensiblement de la lumière des citrouilles. L'obscurité nous entour. Sommes nous contrains à toujours nous expliquer sous le couver de la nuit ? Il semble que oui. Alors pour rompre tous incertitude, parce qu'aussi j'ai meurt d'envie : je me jète sur ses lèvres. Je l'embrasse avec passion, ne pouvant pas contenir ce genre de réaction. Puis m'éloigne rapidement, culpabilisant de moi même de l'avoir embrassé sans mettre dévoilé.

Eden - Maintenant... As tu deviné ?



___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: Pauvre petites choses amourachés, tu crèvera les poumons noyés de son rejet.    Ven 12 Nov - 2:39


Matthew commence à marcher dans l'allée; puis tourne dans un endroit plus obscure. Il presse le pas sans s'en rendre compte; pour quoi ? Pour qui ? Il essaye d'oublier son portable. D'oublier qu'Eden peut arriver, qu'il va lui en vouloir. Et si il savait pour les cinq dernier jours ? Il sent la main de la jeune fille dans la sienne, il s'impose à garder un respiration calme. Il contrôle comme toujours. Car au fond il est toujours le même non ? Il essaye de s'en persuader pourtant en lui tout envie volage s'est échappé il ne rêve que d'une personne animée. Ses pensées ailleurs il sent alors la blonde s'arrêter. Il revient au réel et se retourne, dans l'obscurité il cherche sa silhouette.

matthew - qu'est-ce qu'il...

Il n'a pas le temps de terminer sa phrase qu'il sent le corps de la jeune fille contre lui et des lèvres attraper les siennes, sa main vient se poser sur son bras la repoussant légèrement mais se retient alors figé. Ces lèvres ? Cette odeur masqué par le parfum de fille? Il laisse ces lèvres s'emparer des siennes; ne comprenant plus rien du tout. Leur lèvres se séparent et le blond reprend sa respiration sans rien comprendre.

eden - Maintenant... As tu deviné ?

Matthew reconnait maintenant bel et bien sa voix plus du tout masquée. Il fronce un sourcil. C'est quoi ce délire de dingue ?

matthew - Eden ?!!!

Ce n'est pas une interrogation qui demande une question. Il ne doute pas surement pas. Pas une seule personne est capable d'embrasser de la même manière, de lui couper le souffle et de lui retourner la tête. Non c'est la surprise. Et aussi peu à peu la colère, contre lui-même, de s'être laissé avoir. Le jeune homme le testait-il ? Si c'était cela Matthew avait perdu haut la main.

matthew - C'est comme ce plan foireux ? Pourquoi t'es comme ça ? c'est...pourquoi tu as...


___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Pauvre petites choses amourachés, tu crèvera les poumons noyés de son rejet.    Ven 12 Nov - 2:58



J'attend anxieusement sa réponse. Mon pied triturant la terre meuble du bout de mon talons. J'espère qu'il vas pas me faire la gueule pour ça quand même. Ce serais bien bête d'en arriver là... Il semble particulièrement surprit, le visage presque ahuri. En plus je n'est pas parlé avec ma façon biaisée, je suis donc tous à fait reconnaissable. Enfin je crois.

Matthew - Eden ?!!! C'est quoi ce plan foireux ? Pourquoi t'es comme ça ? c'est...pourquoi tu as...

Eden - Juste Matty... C'est pas un plan foireux, c'était mon défi de la soirée : venir déguisé en nana. C'est réaliste hein ? J'ai beaucoup galéré avec Katie pour que ça soit bien fait. Le sien est un peu moins probant je trouve, on devine quand même que c'est elle sous son allure de zombie. Euh... Je suis content de te revoir.

Je me mord la lèvre, indécis. J'ai beaucoup parlé. Cachant le stresse qui m'étouffe tout à coup. Je lis un éclat de culpabilité et de colère dans ses yeux clairs. Bordel de merde, je crois que j'ai merdé c'est le cas de le dire. Je suis prompte à me sentir responsable dans ce genre de situation. Mauvaise habitude d'éducation... Je tente donc de rattraper le coup, laborieusement.

Eden - T'énerve pas s'teu plait. C'était juste pour le jeux, voir si tu allais réussir à ma reconnaitre. Apparemment mes baiser ne te sont pas étranger. Même si j'ai entendu que depuis cinq jours tu avais pas mal embrassé...

___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: Pauvre petites choses amourachés, tu crèvera les poumons noyés de son rejet.    Ven 12 Nov - 3:51


Matthew fixait le jeune homme qui pour ce soir en apparence n'en était plus un. Et il ne savait pas trop mais ce changement il ne l'aimait pas. Il voulait voir Eden, avec ses cheveux blond, avec ses traits fin, ses fringues à lui, avec son corps , sa voix. Et au lieux de ça il se faisait avoir par lui, à son jeu de séduction. Il se mordit la lèvre en passant une main dans ses cheveux blond.

eden - Juste Matty... C'est pas un plan foireux, c'était mon défi de la soirée : venir déguisé en nana. C'est réaliste hein ? J'ai beaucoup galéré avec Katie pour que ça soit bien fait. Le sien est un peu moins probant je trouve, on devine quand même que c'est elle sous son allure de zombie. Euh... Je suis content de te revoir.

Katie était en mec ? Ha ouai ba il y avait pas fait attention, enfin il pensait qu'elle était bourré donc c'était habillé différemment mais n'y avait pas pensé. Eden était content de le voir? N'avait-il pas eut vent de toutes les soirées précédentes ? Matt' commença à prendre espoir que le blond était partit faire de la montgolfière en Irlande et n'avait rien su de ses frasques. Il s'approcha d'Eden pour le regarder, faisant glisser la capuche du blond. Il fit une légère moue qu'il ne pu retenir. Non rien à faire il préférait le vrai Eden. Il avait toujours aimé les femmes; mais pourtant aujourd'hui il ne voulait pas du sexe féminin sur cette personne.

eden - T'énerve pas s'teu plait. C'était juste pour le jeu, voir si tu allais réussir à ma reconnaitre. Apparemment mes baiser ne te sont pas étranger. Même si j'ai entendu que depuis cinq jours tu avais pas mal embrassé...

Matthew entendant la dernière phrase détourna le regard. Ses vains espoirs glissant en poussières avec la nuit noire. Il en avait entendu parler. Et pourtant il était pas énervé, il était "content de le voir" et lui demandait de pas s'énerver. Eden semblait soucieux que Matt' soit énervé alors que le blond avait embrassé n'importe qui durant cinq nuits...et certains disaient qu'il était aller plus loin. Il se mordit les lèvres.

matthew - je suis pas en colère...mais je trouve ça stupide. J'aurais pu ne pas te reconnaître..et puis j'aime pas l'effet que ça te fais les cheveux long.

Ne pas le reconnaître? Matthew aurait reconnut son odeur et ses lèvres parmi cent mais quand même. Son attitude puéril masquait au fond sa gêne qu'Eden soit au courant des cinq derniers jours. Il savait pas quoi dire ? "Excuse moi?" Étaient-ils seulement en couple ? Eden lui avait dit Je t'aime , enfin soupirer cela durant la nuit; et Matt avait fuit. Qu'étaient-ils finalement ? Eden lui en voulait-il au fond ? Etait-il blessé ? Matt' savait pas vraiment aborder le sujet...il n'avait pas l'habitude de se justifier de ses actes. D'habitudes il envoyait les gens se faire foutre, il en avait clairement envie pour ne pas se prendre la tête; mais il tenait trop à Eden pour ça.

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Pauvre petites choses amourachés, tu crèvera les poumons noyés de son rejet.    Ven 12 Nov - 4:12


Matthew - je suis pas en colère...mais je trouve ça stupide. J'aurais pu ne pas te reconnaître..et puis j'aime pas l'effet que ça te fais les cheveux long.

Il se mord la lèvres, un air de gamin pris en faute sur les traits. Non vraiment comment ne pas complètement craquer pour un crétin pareille ? Oui c'est vrais qu'il l'avais... Trompé ? Peut-on vraiment nommé ça ainsi ? Leur relation est-elle assez certaine et avancée pour qu'on puisse causer fidélité ? De plus il faut bien être réaliste, Matt est un libertin dans l'âme. J'essai de le rassuré en lui souriant avec douceur, venant passer ma mains dans ses étranges cheveux blond platine. Cela me fait quand même un drôle d'effet. Ça lui vas bien, non vraiment. Mais bon, il vas falloir un petit temps pour que je m'habitue.

Eden - Tu sais Matty que j'ai porté les cheveux long pendant près de 4 ans ? Ah non c'était l'époque où tu ne m'accordais même pas une moitié de regard pardon. Tu ne m'as pas reconnue en premier lieu, et ne pense pas que je suis naïf à ce point. Tu pensais quoi ? Que j'étais un hermite sourd et aveugle ? Je m'en fiche Matt, on ne s'est rien promis... Si tu veux aller voir ailleurs écoutes, je comprend. C'pas grave. Pas la peine de prendre ta bouille de gamin désolé.

Mon ton n'est pas agressif, il pourrait être résigné mais je me force à le faire désinvolte. Je sais très bien qu'il n'aime pas la sensiblerie. Et dans ce ton là on a déjà donné à la dernière soirée. Alors là on vas plutôt s'abstenir de crée un scandale. Je voudrais juste pour rester avec lui et qu'on s'amuse ensemble. Danser, se bourrer la gueule en toute impunité. Manger quelques kilos de bonbons au passage. Et puis si j'ai le droit de l'embrasser en plus, promis je serais très sages.

Eden - Bon on rejoins tous le monde pour fêter dignement Halloween ?

___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: Pauvre petites choses amourachés, tu crèvera les poumons noyés de son rejet.    Ven 12 Nov - 14:13


Matthew vit le jeune homme lui sourire doucement et venir lui caresser les cheveux. Eden qui normalement faisait quelques centimètres de moi que lui, pour le moment en faisait presque plus que lui. Matthew aimait pas ça, il préférait le vrai Eden. Mais bon ce n'était que pour une soirée, demain il serait de nouveau le Eden qu'il aimait. Il le regarda de près son visage était toujours le même, juste maquillé et encadré de cheveux long.

eden - Tu sais Matty que j'ai porté les cheveux long pendant près de 4 ans ? Ah non c'était l'époque où tu ne m'accordais même pas une moitié de regard pardon. Tu ne m'as pas reconnue en premier lieu, et ne pense pas que je suis naïf à ce point. Tu pensais quoi ? Que j'étais un hermite sourd et aveugle ? Je m'en fiche Matt, on ne s'est rien promis... Si tu veux aller voir ailleurs écoutes, je comprend. C'pas grave. Pas la peine de prendre ta bouille de gamin désolé.

Les cheveux long, il essaye de s'en souvenir. C'est vrai qu'il avait pas beaucoup fait attention pendant un certain temps mais de là à ne pas lui accorder un regard... Il se rappel alors ses long cheveux; oui ba il aimait pas non plus et se souvient qu'il faisait bizarre avec. Mais dans ce temps là ses cheveux était peut-être aussi blond, mais plus fin et plus joli. Lorsqu'Eden lui dit qu'il ne l'a pas reconnut de suite Matthew se mordille la lèvre, en même temps comment aurait-il pu le faire ? Il soupira sans rien dire de plus; ba c'était un peu évident qu'Eden soit au courant mais bon ... Lorsqu'Eden lui dit qu'ils ne s'étaient rien promis le nouveau blond fronça un sourcil devant la compréhension d'Eden. L'écoutant lui dire qu'il comprenait si il avait envie d'aller voir ailleurs. Il ouvrit la bouche pour rétorquer. Il n'était pas aller voir ailleurs dans le sens coucher ailleurs, il n'avait pas envie qu'il accepte tous rien que pour ses beau yeux. Mais il se stoppa avant de parler. Peut-être qu'Eden avait envi de ça... Il referma la bouche, peut-être que le jeune homme voulait aussi avoir sa liberté. Matthew de nature à se compliqué la vie, se la compliquait maintenant d'avanatge. Certes Eden n'était pas comme lui, mais peut-être qu'il avait pas envie de fidélité avec lui. Peut-être qu'il était pas ensemble. Peut-être que le temps où Matty n'avait cesser de se retourner la tête en y pensant, Eden lui était sur de ne pas être avec lui. Le blond regarda au loin les citrouilles.

Le jeune homme passe une main dans sa nuque. Retournant à Eden il se force a se dire que si Eden est si désinvolte c'est peut-être car il ne pensat pas tous se qu'il y a eut l'autre soir. Matthew attrape les lèvres d'Eden. Presque avec un besoin furieux de les sentir contre les siennes. De ressentir son parfums, la saveur de ses lèvres, il passe sa main dans le nuque du jeune homme puis le relache. S'essuyant doucement les lèvres pour faire disparaître le rouge à lèvre qu'Eden à du lui laisser sur les lèvres.

matthew - je m'en souviens et tes cheveux étaient mieux...de plus j'aimais pas quand même...

Il n'ajoute rien, ni sur les soirées, ni sur ne pas l'avoir reconnut, ni sur rien. Juste ses cheveux.

eden - Bon on rejoins tous le monde pour fêter dignement Halloween ?

Matthew le regarde sans rien dire. Pourquoi a-t-il la net impression de faire face à son double; à sa personnalité ? Détaché, désinvolte et basé sur de simple bases fêtes, alcool et éclate. Pourquoi cela le dérange-t-il tant qu'Eden réagisse ainsi ? Pourquoi voudrait-il qu'Eden soit suspendu à ses lèvres, pique limite une crise etc... A-t-il besoin que le blond lui montre qu'il tient à lui ? alors que l'autre jour il ne supportait même pas l'ébauche d'un "je t'aime". Il sourit masquant tous cela. Sale état d'âme qui arrivent la nuit, tout est noir, cela porte sans doute à complication. Une bonne cuite et Matthew se retrouvera comme avant et ne se souciera plus de rien. Il s'éloigne d'Eden lui prenant la main.

matthew - ouai si tu veux... au faite..je n'ai couché avec Personne depuis cin jours.

ajoute-il quelques minutes après qu'ils se soient remit en marche; après quelques instants de silence. Pourquoi le dire ? Pour rien, juste comme ça il faut croire.

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Pauvre petites choses amourachés, tu crèvera les poumons noyés de son rejet.    Ven 12 Nov - 21:20




Dit comment comment la vie fait elle pour se regarder en face ? Comment supporte-elle de briser dans d'existence ? Cette espèce de salope. Je veux te donner un nom, toi pour qui l'homme se bat. Toi de qui l'homme meurt. Vivre. La chose la plus dure en ce monde. Survivre. Notre combat de chaque secondes. Je sens d'instinct que quelque chose ne colle. Il y a un décalage agaçant entre lui et moi. Il m'embrasse, la passion est bien là. Pourtant... Je serais tenté de dire qu'une cette connasse avec nos émotions. La vie est une p*te en jupon de dentelle. Des-rêgle toujours l'horloge dès amoureux. Les empêche de vivre heureux. Je répond à ses lèvres comme un drogués. Il n'y a pas pire scénario pour finir noyé. Nos gestes dans un danse mal rythmée. Il y a quelque chose qui tend à sa brisé. Il s'éloigne et je suffoque. Un amour bien trop équivoque. Il s'éloigne les lèvres d'un revère de manche. Mon costume de femme me donne l'effet de m'y prendre comme un manche.

Matthew - je m'en souviens et tes cheveux étaient mieux...de plus j'aimais pas quand même... Ouai si tu veux... au faite..je n'ai couché avec Personne depuis cin jours.

Il ne semble qu'à peine emballé à l'idée de rejoindre tous le monde et cela m'étonne. Matt tu file un mauvais coton . J'hausse un sourcil avec circonspiction. Je n'ajoute pourtant rien à tous ça. Me laisse guider par ses pas m'emmenant par là-bas. La chaleur de nos doigts enmêlaient ravis mon épiderme de ce si simple contact. Je me sens assez con pour tout vous avouez. Ses mots roulent comme des cailloux dans mes pensées. Je pourrez aussi le violer contre un arbre non ? Viré cette insupportable tension entre nous. Je ne veux pas d'explications, pas de justification. Pas pour le moment du moins. Certes ses actes m'ont blessés mais... Non, il n'y a pas de mais. Et pourtant... Roh mais ce que je m'agace ! Juste avant de venir dans la lumière des citrouilles lanternes je me stoppe et lui avec. Me tournant vers lui je le vais reculer de quelque pas. Un fois dos à un arbre je viens m'emparer de ses lèvres. L'irrépressible désir m'assaille en traitre. Je suis fou de lui et pourquoi ne pas l'être ? Si la vie m'en faire mourir et bien soit. Je suis déjà condamné. Brûler au vertigineux plaisir de ses lèvres, de l'abîme sans fond qu'est mon envie de lui. Face à ça moi jamais je ne fuis.






___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: Pauvre petites choses amourachés, tu crèvera les poumons noyés de son rejet.    Ven 12 Nov - 22:03


Ils marchaient vers les lumières, allant dans le but de rejoindre les gens?. De feindre l'euphorie et le non malaise de la soirée. Tout était pourtant censé bien se dérouler; Matt' voulait attendre Eden lui parler d'eux. Mais d'abord il y avait eut Eden féminine, puis leur baiser, la révélation qu'Eden savait qu'il avait débordé durant cinq jours . Et il était incapable de lui dire se qu'il pensait. Il sentait ses doigt entrelacé avec les siens. Son pousse contre la paume de main. Il marchait regardant au loin les citrouilles. Il regardait devant lui Eden se débrouiller vraiment bien sur des talons hauts. Il ne disait rien; se disant qu'il aurait pu être moins c**. Il s'imaginait alors si il y a six jours il était resté au lit avec Eden, si il n'avait pas été paralyser par ses "je t'aime", si il avait été avec lui; ils auraient passé les jours d'après plus ou moins ensemble; ils se serraient vu, cela l'aurait empêcher de voir toutes ces pouffs, toutes ces pétasses, ces filles qui ne voulaient qu'une chose bien précise. Il se détestait de ne pas être capable de se dire lui même qu'il était amoureux; il le savait mais n'arrivait pas à en prendre conscience. C'était quoi son problème ?

Perdu dans ses pensées, il sentit Eden s'arrêter brutalement, relevant la tête il se stoppa pour ne pas le percuter. il regarda se qui avait bien pu le stopper. Il n'y avait personne... Il sentit le jeune homme venir contre lui, fronçant un sourcil il recula avec Eden sans comprendre. Rencontrant bientôt un obstacle dans son dos. Que se passait-il ? Il voyait un contre jour le blond; et le sentit fondre sur ses lèvres. De suite son esprit s'embrouilla, débile d'incompréhension, stupide connexion foireuse entre sa tête, ses désirs et son coeur. Il se laissa faire, répondant à ses baisers.Il éloigna finalement de quelques centimètre Eden. Ne le repoussant pas vraiment, voulant juste parler.

matthew - Qu'est-ce qu'il y a? ... Tu fais quoi ?

intrigué, par ce changement de décision d'Eden. Il comprenait pas pourquoi d'un coup ce brusque revirement. Non pas qu'il en avait pas envie, il n'avait envie de ça. Mais pour une fois pas pour juste le côté "je te b*ise et prend du plaisir"; pas ce besoin puéril des hommes; non il voulait l'avoir contre, sentir ses lèvres, son parfums sa peau. Le sentir contre lui, le sentir à lui. Il regardait ses lèvres, mordillant les siennes pour ne pas fondre dessus, mes ses sourcils froncé perdu dans les évènements.

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pauvre petites choses amourachés, tu crèvera les poumons noyés de son rejet.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pauvre petites choses amourachés, tu crèvera les poumons noyés de son rejet.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite promenade
» Les petites choses en vrac de Regulus.
» Les petites choses n'ont l'air de rien, mais elles donnent la paix. [PV: Yzebel]
» Erin McAlister • Les petites choses toujours viennent à bout des grandes
» Ou l'art d'apprécier même les plus petites choses de la vie [en cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Chess mess :: ♣ i knew you were going to bristol :: you're young & bored :: St Georges Skate Park‎-
Sauter vers: