AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nolan N. Dobson

avatar

ϟ messages : 46
ϟ pseudo : Soffy
ϟ crédit : Tsugaa
ϟ célébrité : Grayson Vaughan

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Mer 15 Sep - 1:45



NOLAN NEAL DOBSON

« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois »

Nolan et Neal Dobson sont nés le 25 mai 1992. Après la mort de son jumeau, Nolan ne s’est plus rendu en cours pendant des mois, préférant se morfondre enfermé dans sa chambre, il est donc lycéen redoublant à présent. A ce jour il est toujours puceau, ce statut est d’ailleurs sujet à de nombreuses moqueries. Son orientation sexuelle ? « Gay ! » est la première réponse que l’on pourra entendre si vous posez cette question à quelqu’un qui a connu Nolan du temps où Neal était toujours en vie. Pourtant, ce n'est pas avec un homme mais bien avec Lola-Alexandra qu'est Nolan en ce moment, et même si l’amour qu’il portait à son jumeau le dévore toujours, elle l'aide à se sentir mieux, à retrouver un semblant de bien-être. Nolan est quelqu’un de particulièrement dérangé et instable depuis la mort de son frère. Il essai plus que tout de passer à autre chose, mais il sais que c’est impossible et est sujet à quelques crises de folie. Seule sa petite amie semble réussir à l’apaiser, et il ne pense pas se tromper quand il se dit qu’elle comprend ne serait-ce qu’un peu ce qu’il ressent et traverse.

As long as we were happy
♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣


10 Décembre 1991 ;
Angleterre



« - Poussez madame, poussez ! »


Un cri de douleur retentit dans la pièce. Hannah Dobson avait envie d’étrangler ces pauvres imbéciles de docteurs qui lui demandaient de pousser. Elle poussait, le plus fort qu’elle pouvait, alors il ne fallait pas lui en demander plus. Gardant néanmoins ses commentaires désobligeants pour elle-même, et qui de toute façon auraient été inutiles, Hannah sentit que son calvaire s’achèverait bientôt. En son fort intérieur, elle murmurait quelques mots doux aux jumeaux qui s’apprêtaient à naître. C’était plutôt du genre « Si vous ne sortez pas tout de suite, je jure que je vais m’ouvrir le ventre » plutôt que d’un genre maternelle et protecteur, mais elle n’en pouvait tout simplement plus de forcer. Elle ne se doutait pas de ce qui allait se passer par la suite et qu’elle ressentirait des sentiments si profonds pour ces deux petits êtres. La chair de sa chair. Poussant une dernière fois, elle sentit la tête du second petit bébé se retrouver à l’air libre. Presque aussitôt, elle s’évanouit, dû à un trop plein d’émotions.

« - Félicitations, ce sont deux petits garçons madame. »


Souriante, elle prit ces petits êtres dans ses bras. À ce moment, elle se jura de tout faire pour protéger ses enfants, encore si fragile. Que peut importe ce qu’il se passerait, elle serait présente pour eux et donnerait son cœur et son âme pour les rendre heureux. Ses petits garçons dormaient dans ses bras, se tenant par le pouce, rassurés par la chaleur réconfortante de leur mère. Nolan et Neal Dobson. Ce serait leurs noms, là et pour toujours. Elle sentit son cœur se remplir de bonheur et de fierté. Ils étaient si beaux, les plus beaux des petits garçons. Bien entendu, son jugement était influencé par son rôle de mère, mais c’était ce qu’elle ressentait. Elle savait que les prochaines années seraient difficiles et que Nolan et Neal grandiraient sans père, mais elle savait aussi qu’elle s’en occuperait bien et qu’elle ne laisserait jamais rien leurs arriver, tout irait donc pour le mieux.

Jamais rien leurs arriver… Tout irait pour le mieux…




« Les jumeaux Dobson ? Pour sûr que j'm'en souviens ! J'venais de déménager et j'arrivais donc tout juste dans ce nouveau lycée. J'connaissais personne vous voyez ? Alors ces deux là j'les ai tout de suite repérer : toujours ensemble, souriants et respirant la joie de vivre. A les voir ils semblaient les deux hommes les plus heureux sur Terre. J'ai donc voulu me lier d'amitié avec, y'avait aussi un autre mec qui traînait avec eux, John qui s'appelait. Une fois incrusté dans leur petit groupe, j'ai assez vite regretté. Quoi ? Ah non, non ils étaient très sympas, c'pas le problème ! Toujours un léger sourire aux lèvres, me manifestant un intérêt poli... Le truc, c'est qu'avec ces deux là tu vois t'as toujours l'impression d'être en trop, de gêner l'harmonie qui règne entre eux. D'être inutile en quelque sorte. C'est pas vraiment explicable, mais c'était insupportable. Dans tout les cas j'ai laissé tomber l'idée de devenir un de leurs proches. J'me demande bien ce qu'ils sont devenus....»
Ancien élève du lycée.

« Neal et Nolan ? Bien entendu que je vois qui ils sont ! J'ai même tenté de sortir avec Neal l'année dernière, euh... ou alors c'était avec Nolan, je ne sais plus trop, ils se ressemblent tellement ! Bref, peu importe ! J'avais fait en sorte de me retrouver seul avec lui, Neal ou Nolan, et je lui avais fait ma demande. ça avait été horrible ! Je revois encore ce regard indifférent et froid qu'il m'avait lancé, comme si je venais de sortir une blague de mauvais goût. Il n'avait même pas eu le temps de répondre quoi que ce soit que son jumeau accourait déjà. Et là ça avait été encore pire, il m'avait lancé un regard perçant et empreint de tant de haine ! Je n'avais jamais vu ça, et rien que d'y penser j'en ai encore la chair de poule. Il y a quelque chose qui cloche chez ces deux là moi j'vous l'dis. Vous croyez que de l'inceste... Eh, me regardez pas comme ça, j'suis loin d'être la seule à le croire ! »
Lycéenne de seconde année.

« Nolan ? Ouais j'connais. Mon frère est dans sa classe cette année. Il m'a raconté des trucs hallucinant sur lui. Genre vous voyez à la rentrée, bah y'avait une place libre à côté de ce mec justement, et mon frère a voulu s'y assoir. Grossière erreur. Ce Nolan s'est relevé aussitôt et est tomber dans une rage folle, gueulant dans toute la salle que cette place était et serait toujours uniquement réservé à Neal. Après ça, il a bousculé tout les élèves se trouvant sur son passage et est sorti en claquant la porte. Mon frère ne s'en est toujours pas entièrement remis. Il s'est renseigné par la suite, Neal c'était son jumeau, mort dans un accident de scooter y'a bientôt 2 ans d'ça, un truc bien moche. Enfin bref le Nolan ça ne lui a pas réussi, il n'adresse plus la parole à personne. Paraîtrai pourtant qu'il a une petite amie, j'vous dit moi j'la plaint. Ce mec c'est un déséquilibré, la mort de son frère l'a complètement rendu malade. Il pique de ces crises pour un rien, ici tout le monde le connaît maintenant. On devrait les faire interner les mecs de c'genre... »
Lycéen de première année.




« On est pas sérieux, quand on a dix-sept ans
Et qu’on a des tilleuls verts sur la promenade »
Arthur Rimbaud.


C'est incroyable, se disait-on en les voyant. A les regarder, on avait l'impression de voir deux jeunes clones. Tout les deux bruns ; le teint pâle ; l'air frêle; ni moches ni beaux, mais avec ce petit plus appelé plus communément le charme, qui fait qu'on ne peut s'empêcher de s'attarder ne serait-ce que quelques secondes sur ceux qui en possèdent les atouts. Leur similitude avait quelque chose de surnaturel, mais à la fois de si réelle qu'elle hurlait : cette manière de se remettre les cheveux en place, de sourire malicieusement, le petit plissement des yeux.
Seuls leurs amis les plus proches pouvaient véritablement les identifier l'un de l'autre, et encore. La seule à ne jamais se tromper restait encore leur mère.
Les jumeaux étaient constamment fourrés ensemble, incapable l’un comme l’autre de rester sans leur moitié plus de quelques minutes, ce qui il faut le dire en agaçait plus d’un. Nolan et Neal étaient véritablement coupés du monde, préférant rester dans leur cocon, tout les deux. Nolan n’avait d’yeux que pour Neal. Neal n’avait d’yeux que pour Nolan. Oh bien sûr il y avait leur mère qu’ils chérissaient tout les deux, John leur meilleur ami qu’ils adoraient plus que tout, ou encore Chloé, la seule fille qu’ils laissaient les approcher, et en qui ils avaient une entière confiance. Mais rien de comparable dans tout cela à l’amour qu’ils se portaient l’un pour l’autre. Un amour sans limite. Leurs proches ne pouvaient d'ailleurs s'empêcher de se sentir mal aimés à côté d'une telle relation. Un amour d’ailleurs souvent jugé malsain par les mauvaises langues. Car cette amour allait parfois jusqu'à les rendre malades, un amour à se tordre le ventre, un amour qui les dévoraient de l'intérieur. Un amour qui leurs faisaient même peur, mais dont ils étaient absolument incapables de se passer. Un amour vital. Aucune trace d'une éventuelle petite amie, jamais. Ils se suffisaient l’un à l’autre et même l’adolescence arrivée, ils demeuraient à l’écart, dans leur univers bien à eux. La présence de l'autre les faisait se sentir rassurés, protégés et invincibles. Chacun puisant sa force dans l'autre. Ensemble, tout leurs parraissait possible. Seuls leurs rares proches parvenaient à le comprendre. On aurait pu être tenté de croire que leur scolarité leurs permettraient de s’ouvrir aux autres, et cela aurait d’ailleurs pu être le cas, mais Neal et Nolan ne le voyaient pas du tout de cet œil. Mêmes établissements scolaires. Mêmes filières. Mêmes classes. Mêmes bureaux. Et on pourrait encore continuer longtemps. Vous l’aurez compris, Nolan et Neal ressemblaient plus à une âme dans deux corps qu’à deux êtres à part entière.

Ce joli conte aurait certainement continué encore longtemps en suivant cette voie, si le destin n’en avait pas voulu autrement.



Il y avait eu cette soirée organisée des mois à l’avance. « Ce sera la soirée de l’année les mecs ! » leur répétait John sans cesse. Ce à quoi les jumeaux se contentaient de sourire avec amusement. Ils n’avaient jamais été très portés sur tout ce qui étaient beuveries et débauches en tout genre. Mais quand il s’agissait de John ils faisaient exception et se laissaient généralement entrainer.
Malheureusement le jour en question, Nolan ne se sentait vraiment pas bien et préféra rester au lit, se désistant au dernier moment. Neal voulu tout d’abord rester à son chevet mais John insista pour qu’il vienne. « Aller Neal tu peux pas me lâcher ! Pas ce soir ! Ton frère a juste la migraine, c’est pas comme s’il vivait ses dernières heures non plus ! Aller, viens ! ». Neal avait finis pas céder, sans manquer de s’assurer avant que Nolan était d’accord et donnant un nombre incalculable de recommandations à leur mère pour s’assurer que celui-ci ne manquerait de rien. Une fois que ce fut chose faite, ils se mirent en route.
Ce qu’ils ignoraient alors, était que bien que John avait eu raison en affirmant que Nolan ne vivait pas ses dernières heures, on ne pouvait pas en dire autant de son jumeau.

A une heure avancée de la nuit, Neal n’y tenant plus avait demandé à être ramené chez lui, auprès de son frère. John c’était alors débrouillé pour qu’un de ses amis le ramène en scooter. Et c’est là que c’était arrivé. Le chauffeur encore sous l’emprise de l’alcool avait dérapé et avait finis dans le fossé. Lui et son passager étaient morts sur le coup.



Nolan n'avait pas encore tout à fait son permis mais il prit les clefs de la voiture de sa mère accrochées à l'entrée et courut au garage. La pendule de la cuisine affichait exactement 4 heures.
Il mit la clef dans le contact et le moteur cracha. Aussitôt, il fonça hors du garage à corps perdu, donna un brusque coup de volant et une gerbe de graviers jaillit sous ses roues. La vieille voiture de sa mère vira si brusquement sur la route que Nolan eut un haut-le-coeur. Ce fut à cet instant qu'il prit conscience des gémissements rauques qui s'échappaient de sa gorge.
Au stop, il ralentit à peine. Des sirènes montaient dans la nuit. Se pouvait-il donc qu'il soit réellement arrivé quelque chose à son frère !?
Il était presque rendu et cru apercevoir deux corps inertes sur la chaussée. Il écrasa la pédale de frein à main et fut projeté contre le volant comme une poupée de chiffon. Les pneus crissèrent sur la chaussée.
Eperdu, il parvint à descendre de la voiture et plissa les yeux pour tenter de voir quelque chose. C'est alors qu'il vit des ambulanciers auprès des deux corps. Pourquoi ne les emmenaient-ils pas ? Des policiers étaient également présents. Il se rapprocha.
En une fraction de seconde terrifiante, il comprit. Cette révélation l'atteignit comme une onde de choc. Il força le passage et aperçut son frère inanimé. Il s'effondra contre lui. Nolan, en pleurs, sentit alors les sombres nuées de la terreur lui envahir l'esprit.
Ce qui vint ensuite se déroula comme au ralenti, alors que son esprit fonctionnait lui à un rythme accéléré. On l'arracha à son frère pour l'emmener loin de lui. Il crut vaguement entendre : « Pauvres gamins ».
Et puis le monde s'écroula.




« Quand on a tout perdu, quand on a plus d’espoir
La vie est un opprobre et la mort un devoir »
Voltaire.


Détruit, Nolan n’adressa plus la parole pendant des mois, restant enfermé dans sa chambre, demeurant dans le noir, fenêtres et volets fermés. Replié sur lui-même, le visage tordu en une grimace et la tête dans les mains, il revivait la scène encore et encore. L'horreur était maintenant omniprésente. Ses pensées même prenaient une coloration sanglante. Il se remémorait le corps sans vie de son frère, et cette odeur infecte, écœurante du sang. Dans un tourbillon d'images, il vit le sang coulant le long du corps de son jumeau.
Assis sur son lit, il ne bougeait pas, laissait les souvenirs le submerger. Ils étaient encore si réels, si proches. Il lui semblait que le souvenir de son frère flottait encore dans la salle, intact.
Il continuait à nier l'évidence. Neal était parti, définitivement parti.
Et soudain, le silence se déchira en un cri de désespoir.
« Tu m'avais juré qu'on serait toujours là l'un pour l'autre ! Tu me l'avais juré ! »
Et il pleurait, criait, priait. Il se sentait abandonné, trahi. Il ne se contrôlait plus, frappait chaque parcelle de mur et envoyait valser tout objets tombant à portée de ses mains.



La voix de Neal résonne toujours dans les souvenirs de Nolan. Depuis tout petit, ils avaient toujours dormis ensemble, dans le même lit. Tous les soirs, ils s’endormaient l’un contre l’autre. Leur mère avait essayé de changer cette habitude passé un certain âge, mais il n’y avait rien eu à faire. Aujourd’hui, le problème était définitivement résolu… Ce frère qui est parti, un soir, pour ne jamais revenir, sans même un au revoir. Ce frère qui était tout pour lui. Absolument tout. Ce frère qui lui avait promis de toujours être là pour lui… Nolan continu de croire qu’il reviendra, il revient toujours. Il se raccroche à ses souvenirs, pendant que la vie autour de lui continue, semblant l’avoir oublié. Quand il se rendit réellement compte qu’il ne reviendrait pas, dans un terrible élan de désespoir il voulu mettre fin à ses jours, le rejoindre. Il se ravisa pourtant. Il se souvint d’une de ces nuits où serrés l’un contre l’autre, Neal et lui avait eut cette conversation :

Neal s’était rapproché et avait soufflé à l’oreille de son jumeau.
« Tu sais Nolan, s’il arrivait quelque chose à l’un de nous… »
Frappé par ce ton soudain sérieux, Nolan avait ouvert les yeux, tentant vainement de distinguer le visage de son frère dans la pénombre.
« Quelque chose Neal ? »
Celui-ci avait attendu quelques secondes avant de répondre.
« Oui, si ça arrivait, l’autre continuerait… »
Nolan était resté silencieux, ne saisissant pas, ou ne voulant pas. Neal lui, avait insisté.
« Si ça arrivait, je ne veux pas que maman se retrouve seule … »




« L’air est plein du frisson des choses qui s’enfuient » Charles Baudelaire.

Quelques mois plus tard.


Nolan rencontra Lola-Alexandra, en boîte de nuit. Elle était belle, mais pas que. Elle avait quelque chose qu’il n’expliquait pas, qui faisait qu’ils se sentaient très proches, trop proches. L’amour jusque là avait toujours été un sentiment exclusivement réservé à son défunt frère. Personne ne devait pouvoir s'insinuer entre eux deux, ils se suffisaient l'un à l'autre. ça avait toujours été le cas. Ce qu’il ressentait pour cette perturbante jeune fille n’était pas sans l’effrayer. Mais il ne peux nier l'évidence, Lola-Alexandra est devenue indispensable à sa vie, son havre de paix. Elle repart et les souvenirs l'assaillent aussitôt, le font devenir dingue. Il redevient dépressif et retombe dans ce système de destruction mentale dont il est sujet depuis bientôt deux ans. Oui, il a besoin d'elle pour se sentir apaisé, elle est son remède. Ils sont ensembles depuis peu de temps, rien de comparable à l'amour porté à son jumeau, mais tout de même, c'est une première pour lui...



Whaou, you're so amazing
♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣


    avatar choisi Grayson Vaughan
    pseudo/prénom Soffy
    âge 15 ( 16 le mois prochain :P )
    fréquence de connexion Une fois par jour, enfin j'essaie.
    commentaire Merci à William de m'avoir envoyé le lien de ce fow dont je suis déjà folle *-*
    Ah et aussi, je n'ai malheureusement trouvé aucune bannière de Grayson Vaughan et je suis pire que nulle en graphisme... So, help ! x)


Dernière édition par Nolan N. Dobson le Sam 18 Sep - 18:57, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Mer 15 Sep - 1:47

Premmmmmmmmmmmmmss !!!!

Encore bienvenue parmi nous !! Nolan c'est un de mes chouchous ! Je l'adoooore alors chuis trop contente =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Nolan N. Dobson

avatar

ϟ messages : 46
ϟ pseudo : Soffy
ϟ crédit : Tsugaa
ϟ célébrité : Grayson Vaughan

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Mer 15 Sep - 1:49

Re merci ! :D
J'ai flashé direct en lisant sa fiche, il me le fallait *-*


Dernière édition par Nolan N. Dobson le Mer 15 Sep - 1:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Mer 15 Sep - 1:51


Tu m'as devancé spèce de saloperiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie

Naooon Nolan c'est MON chouchou sortie de mon cerveau de tarée * tire la langue *


Bienvenue à toi au fabuleuse personne qui a pris ce pv - plus que méga impatiente de voir ce que tu vas en faire -

___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan N. Dobson

avatar

ϟ messages : 46
ϟ pseudo : Soffy
ϟ crédit : Tsugaa
ϟ célébrité : Grayson Vaughan

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Mer 15 Sep - 1:54

Merci :D
Han c'est donc toi le génie qui m'a inventé ! * se prosterne *
Je ferais de mon mieux pour ne pas te décevoir (aa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Mer 15 Sep - 1:56

Nolan N. Dobson a écrit:
Merci :D
Han c'est donc toi le génie qui m'a inventé ! * se prosterne *
Je ferais de mon mieux pour ne pas te décevoir (aa)


Tu sais parler aux femmes !
J'suis aussi douce qu'un agneau - qui à la rage - J'veux pas te mettre la pression moi * sort le fouet au cas ou * (a)

?

___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan N. Dobson

avatar

ϟ messages : 46
ϟ pseudo : Soffy
ϟ crédit : Tsugaa
ϟ célébrité : Grayson Vaughan

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Mer 15 Sep - 2:04

Nan mais là avouons que ce pv est dément *O*
Limite j'ai quand même un peu la pression là d'un coup xD
* t'observe avec méfiance et appréhension *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Mer 15 Sep - 12:23

Nolan N. Dobson a écrit:
Nan mais là avouons que ce pv est dément *O*

Merciii là tu vas vraiment me faire rougir
Zen respire un grand coup, montre nous tout ton talent et ne t'inquiète pas nous ne sommes pas des monstres smilee

___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Mer 15 Sep - 12:24

NOLAN ♥️♥️♥️

* se calme* Bienvenu (a)

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonah Jeremiah Jones
    J.J« Unusual »

avatar

ϟ messages : 729
ϟ pseudo : Kynu'
ϟ crédit : ANNE+NANA
ϟ célébrité : Ollie Barbieri

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Mer 15 Sep - 14:25

Waw, un perso que j'adore <3<3
Bienvenue à toi !

___________________________

    NOT THE SAME AS BEFORE ♣️ everything
    is changing with the time. Friends, life. But I still got
    friends in who I can count everyday. I need them.
    They're just my eveything...♣️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Cook
    Cook ♣ administrateur

avatar

ϟ messages : 1120
ϟ pseudo : cookie monster
ϟ crédit : coca cola
ϟ célébrité : jack o'connell

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Mer 15 Sep - 21:44

Bienvenue à toi ! Tu es visiblement super attendu !
Bonne continuation pour ta fiche ;)

___________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan N. Dobson

avatar

ϟ messages : 46
ϟ pseudo : Soffy
ϟ crédit : Tsugaa
ϟ célébrité : Grayson Vaughan

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Jeu 16 Sep - 22:15

Merci à tous !
James, oui ils me mettent la pression ! :O

EDIT : Je pense avoir terminé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Ven 17 Sep - 0:11

J'adoooooooooooooooore ta fiche *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Ven 17 Sep - 19:16


Pour ma part tu es validée !!

Tu as tout à fait saisis toute la folie et le paradoxe qui habite le personnage, je suis fan *-* !

Et voici une ban - fait vite fait j'espère que ça te plaira - pour ta fiche.
Spoiler:
 

J'attend l'avis d'au moins un ou deux autre admin mais ça ne devrait pas poser de problème ;)


___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan N. Dobson

avatar

ϟ messages : 46
ϟ pseudo : Soffy
ϟ crédit : Tsugaa
ϟ célébrité : Grayson Vaughan

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Ven 17 Sep - 23:41

Merci Darcy-Rose ! :D
Et waaaah Eden merci pour la ban elle est superbe *-*
Contente que ma fiche te plaise, j'échappe au fouet :P
Et d'acc, j'espère que les autres admins aimeront aussi dans ce cas (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Ven 17 Sep - 23:44



De rien j't'en pris ravie que ça te plaise Si jamais tu a besoin d'autre truc demande -avatar icone ect -, j'suis pas une spécialiste mais j'peux dépanner ;)

___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan N. Dobson

avatar

ϟ messages : 46
ϟ pseudo : Soffy
ϟ crédit : Tsugaa
ϟ célébrité : Grayson Vaughan

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Ven 17 Sep - 23:45

Yeah génial merci je penserai à toi quand j'aurais besoin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Stonem

avatar

ϟ messages : 102
ϟ pseudo : Effy, Eff'

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Sam 18 Sep - 0:32

Oh 'Den, tu t'attribues tout le mérite alors que je l'ai créé avec toi ! c'est NOTRE Nolan :O

Bon, comme je viens plus ou moins de poser ma démission en tant qu'admin, je ne dis rien, je ne vais pas faire ma pointilleuse, en plus je viens de me faire taper sur les doigts par Eden avec mes commentaires par msn donc bon (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan N. Dobson

avatar

ϟ messages : 46
ϟ pseudo : Soffy
ϟ crédit : Tsugaa
ϟ célébrité : Grayson Vaughan

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Sam 18 Sep - 0:40

J'aurais donc 2 créateurs ?! :P

Oh nan me fait pas ça dit-moi ce qui ne te plait pas s'il-te-plait ça va me stresser sinon ! x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Stonem

avatar

ϟ messages : 102
ϟ pseudo : Effy, Eff'

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Sam 18 Sep - 0:59

Je t'ai envoyé un MP :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan N. Dobson

avatar

ϟ messages : 46
ϟ pseudo : Soffy
ϟ crédit : Tsugaa
ϟ célébrité : Grayson Vaughan

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Sam 18 Sep - 1:16

Merci (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katie Fitch

avatar

ϟ messages : 626
ϟ pseudo : love&carring
ϟ crédit : love&carring
ϟ célébrité : Megan Prescott

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Ven 24 Sep - 22:01

Bienvenue, nolan est un personnage fantastique

___________________________
leave the horror here
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan N. Dobson

avatar

ϟ messages : 46
ϟ pseudo : Soffy
ϟ crédit : Tsugaa
ϟ célébrité : Grayson Vaughan

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Ven 24 Sep - 22:41

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William J. Turner

avatar

ϟ messages : 66
ϟ pseudo : Appy
ϟ célébrité : Jared Leto

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Sam 25 Sep - 18:48

O.O Nolan ? Soffy ? =O ♥♥♥♥ =D
Mwahahaaaaaa ! Je t'ai contaminé à Rimbaud et Verlaine ! *O* ♥ x)

Bienvenue sur le fow, ma jeune Padawan. ♥

(Nan, le Padawan dépasse jamais le maître ! C'est faux... T.T x))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan N. Dobson

avatar

ϟ messages : 46
ϟ pseudo : Soffy
ϟ crédit : Tsugaa
ϟ célébrité : Grayson Vaughan

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   Sam 25 Sep - 18:52

Owiii totalement contaminée ! *-*

Merci, et surtout merci de m'avoir envoyé le lien de ce fow génialissime !

( T'en fais pas, j'en suis encore loin :O ^^' :P )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nolan N. Dobson « L’absence est le plus grand des maux » [Done]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» des idées de grand'mère
» La bataille du Grand-Port...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Chess mess :: ♣ concernant les personnages :: le laissez-passer pour le paradis :: let's get this party started-
Sauter vers: