AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 For the nights I can't remember; Matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: For the nights I can't remember; Matt   Lun 30 Aoû - 21:00

Ce soir-là, Dixie était tout bonnement barricadée dans sa chambre. Elle ne pouvait aller nulle part, c'est le seul endroit où elle se sentait en sécurité et pour cause. Ses parents étaient de retour et rodaient dans la maison, déjà impatients de repartir mais faignant d'être heureux d'avoir retrouvé leur fille. Ecoeurant. Quant aux soirées, elle en était un peu fatigué ces derniers temps. Elle en faisait une overdose en quelque sorte. Alors sa chambre était encore le seul endroit sûr où elle se sentait en sécurité.

Le problème était que Dixie n'avait jamais vraiment bien supporté la sollitude. Le problème quand on est seul c'est qu'on se met à penser. Et s'il y avait bien une chose dont Dixie n'avait pas envie c'est de penser. Parce que quoiqu'elle fasse, quoiqu'elle dise, elle ne pouvait pas se mentir à elle-même. Alors tous ses problèmes, toutes ses conneries, la cause de son existence merdique, tout lui revenait en pleine face comme un boomerang stupide. Et c'est ce qui lui faisait le plus peur dans le fond. Elle était sa pire ennemie et rien ne pourrait jamais changé ça.

Anxieuse, elle se mit à chercher dans ses affaires de quoi se soulager la conscience pour un moment. Mais impossible de mettre la main sur la moindre substance illicite. Pas possible ! Elle balança son sac à l'autre bout de la fenêtre. Tout ce qu'elle avait trouvé c'était un paquet de cigarette mais encore une fois, impossible de mettre la main sur un briquet. Elle avait dû le laisser à Eden en boîte la dernière fois. Quelle poisse, sérieux ! Elle se dirigea rageusement vers son balcon pour prendre l'air. La fraîcheur nocturne mordit sa peau. En même temps, on a pas idée de sortir en boxer débardeur sur une terrasse. Mais c'était son pyjama et personne ne la voyait d'ici. La fièvre pourrait lui donner un sacré délire avec un peu de chance.

Elle s'accouda à la palissade et leva la tête vers le ciel. Pas une seule étoile en vue. La lune elle-même avait du mal à vaincre l'étau des nuages. Dommage, Dixie aimait bien la lune. A l'opposé du soleil, elle irradiait une puissance froide et mélancolique qui faisait souvent écho à ses pensées. Enfant, elle se disait que peut-être sur la lune il y avait des gens comme elle et qu'ils n'attendaient qu'elle. Peut-être...

Un bruit attira son attention. Se redressant, elle scruta l'obscurité en bas. Qu'est-ce que ça pouvait bien être bon sang ? Un voyeur ? Une silhouette se découpa sous le couvert des arbres. D'abord angoissée, Dixie découvrit avec soulagement qu'elle connaissait cette silouhette. Elle souffla.

« Matt, bon sang ! Mais qu'est-ce que tu fous là ? J'ai failli avoir une attaque, tu sais ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   Lun 30 Aoû - 23:21


Qu'y a-t-il le soir à faire dans Bristol? Bristol? Petite ville pommée de l'Angleterre. C'était la question que Matthew Wolden se posait depuis maintenant dix minutes. Dix petites minutes qui pourtant semblait des heure au jeune suédois. Il était dans sa chambre, installé contre le bas de son lit, un ball de basball à la main. Car oui le baseball il connait même si ça n'existe pas en Angleterre encore moins à Bristol. Le jeune homme la jetait avec régularité contre son mur. La balle tapait et revenait à lui dans un bruit sourd. Ses parents? Voyons il n'en avait pas. Pardon? Ho oui il avait depuis longtemps quitté le domicile familial. Trop d'enfant dedans, ses parents n'avaient que trop vite accepté qu'il prenne un appart' à lui. Mais pour une fois, il aurait aimé avoir l'animation de ses jeunes frères et soeurs dans les pattes. Car oui pour une fois, pour la première fois Matty ne savait pas quoi faire ce soir. Tarà était occupé ailleurs, et les autres aussi, pas la moindre personne qui était libre pour sortir. Même Dixie l'avait abandonné pour rester cloitrée chez elle. La raison? Il y avait ses parents chez elle. Il avait eut beau protester, insulter ses parents, être méchant, être cynique, la jeune fille n'avait pas changé quoi que ce soit à leur soirée. Malgré tous il avait réussit à lui foutre le moral elle aussi à zéro. Oui Matthew n'aimait pas "bader" tous seul, alors tel un pur connard de première il avait fait en sorte que ce soir Dixie dans sa chambre tourne en rond. Son rbiquet? S'était lui qui l'avait et ses joint aussi. Bref il s'était bien amusé.

Mais finalement même ça, c'était pas amusant. Car il tournait en rond dans sa chambre. Il allait se préparer trois shooter de vodka; les vida et retourna dans sa chambre. Il ota sa chemise, enfila un tee-shirt en coton a col en V. Il regarda ses emails. Il enfila un jeans slim. Il alla regarder la télé. Il se prit un autre shooter, un joint aussi. Il devenait frivole là, haha. Il se mit du parfum, coiffa ses cheveux. Eteignit la télé. Il pesta contre son chat imaginaire. Oui délire avec un de ses pote, son chat imaginaire Eliott était un vrai rebel. Il enfila ses itlaienne hors de prix mais très jolies. Il but un panaché qu'il trouva sans gout alcoolisé. Il grimaça. Matt' enfila une veste amercaine apparel. Il prit son GSM, son paquet de clope, un sachet de coke, des joint, il fourra le tout dans ses poches. Ce soir il voulait plus. Il quitta l'appart' sans fermer derrière lui. Il marcha dans les rues. Pour aller où? Ba allez savoir. Il s'alluma une clope. Regarda la lune sous les nuages. Batard de nuage ouai. Il arriva devant chez Dixie. La lumière de sa chambre était allumé mais un grand arbre cachait tout vue exotique et pervers de la chambre de la jolie fille. Il haussa les épaule et s'introduisit dans le jardin. Elle était sur le balcon; la lumière éclairait ses jambes nue. Il sourit. Elle sursauta et lui parla. Evidement qu'elle l'avait reconnu. Le contraire l'aurait vexé. « Ho fait pas ta chochote ce n'est qu'un petit sursaut. J'avais envie de te voir; les soirées me donne la nausée en ce moment; si en plus tu n'es pas là je ne vois pas l'intérêt de sortir. » dit-il d'un ton indifférent et supérieur. Oui il était toujours le même. Il coinça la clope entre ses lèvrrs, s'avança vers le mur. Il se mit sur la pointe des pieds et attrapa une branche qui collait au mur. Il se hissa dessus, attrapa la charpente du toit incliné puis le balcon. Après quelques secondes il se hissa avec souplesse sur le balcon de la jeune fille un sourire esquit et séducteur aux lèvres. Ne se cachant même pas de la reluquer à ce point.

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   Mar 31 Aoû - 0:09

« Matt, bon sang ! Mais qu'est-ce que tu fous là ? J'ai failli avoir une attaque, tu sais ! »
« Ho fait pas ta chochote ce n'est qu'un petit sursaut. J'avais envie de te voir; les soirées me donne la nausée en ce moment; si en plus tu n'es pas là je ne vois pas l'intérêt de sortir. »

Oh, à cet instant Dixie lui aurait bien filé une bonne claque, croyez-moi ! Comme d'habitude en fait. Leur relation était-elle masochiste ? Sans doute mais toutes les relations ne l'étaient-elles pas, hein ? Matthew pouvait l'exaspérer autant qu'il l'excitait, et c'était ce qui la rendait le plus dingue.
Elle le regarda se hisser sur son balcon et la reliquer outrageusement, déclenchant chez elle une chair de poule par la même occasion. Elle avait toujours apprécié de sentir qu'on la désirait et elle était toujours parcourue de ce petit frisson de plaisir à chaque fois. Qu'il est bon de se sentir apprécier à sa juste valeur.

« Qu'est-ce que tu fais là, je te manquais ? »

Elle hésitait entre le foutre dehors ou se jeter sur lui. Elle avait juré à Eden qu'ils ne se passaient rien entre eux et qu'il n'aurait jamais rien. Or, elle avait menti sur le premier point puisqu'ils couchaient ensemble. Et fréquemment avec ça. Mais elle avait réellement eu l'intention de mettre un terme à leur relation. Seulement elle n'avait pû s'y résoudre. De toutes ses addictions, Matt était clairement la plus frustrante car jamais aucune d'elle ne lui avait apporté autant de plaisir, c'était peu de le dire !
Qu'était-elle censée faire maintenant ? Oh et puis merde ! Ils ne faisaient rien de mal ! Pour l'instant... Tendue, elle lui arracha sa cigarette des mains et en tira une taffe. Ca allait déjà mieux. Tout en tirant une autre, elle laissa son regard erré sur Matt avant de remonter jusqu'à son visage avec un sourire enjoleur.

« On t'a jamais dis que les gentlemen ne s'introduisent pas dans la chambre des jeunes filles en pleine milieu de la nuit ? Que dirait mes parents ? »

Elle le taquinait parce qu'il savait pertinemment qu'elle n'en avait strictement rien à faire de ses parents. Qu'ils aillent au diable, ces hypocrites ! Et puis elle devait bien admettre qu'elle était contente que Matthew soit venu rompre sa morne sollitude. Et puis elle avait pleins d'idées sympas pour passer le temps tout à coup... Non elle avait promis alors elle se tiendra à carreaux. Ah, qu'est-ce que la vie peut se montrer garce des fois, c'est fou ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   Mar 31 Aoû - 0:27


« Qu'est-ce que tu fais là, je te manquais ? » Il la regarda comme si elle était folle. Les gens savait parfaitement que Matt se fouttait royalement des autres. Il était comme ça, il se fouttait du monde. Pour lui personne n'était à la hauteur de sa personne. Pourtant il restait avec les gens. La vérité? La plus part était trop accro à lui, ou plutôt à son caractère de merde. Suivez quelqu'un il vous enverra vous faire foutre, ignorez quelqu'un il vous baisera les pieds. Matt avait bien vite comprit cela. «J'avais rien de mieux à foutre... » Mesquin, méchant et dégueulasse. Toujours le même on ne pouvait le changer. Il la vit frissoner et il en fut ravit. Et donc il la laissa lui piquer sa clope. qu'elle fasse donc il l'en autorisait. Il la regarda tirer nerveusement sur la clope. Pour uhne raison inconnue Dixie cherchait toujours à lutter contre lui. A chaque fois elle essayait de résister à son charme, à leur ébats. Il avait jamais comprit pourquoi mais cela l'amusait follement. Il la vit le détailler et il en sourit amusé. Qu'ele le regarde donc, il n'en avait que faire. Il prit une autre cigarette et l'alluma tendit qu'elle reprennait la parole. « On t'a jamais dis que les gentlemen ne s'introduisent pas dans la chambre des jeunes filles en pleine milieu de la nuit ? Que dirait mes parents ? » Il la regarda légèrement intrigué et amusé. Alors ainsi il n'était pas un gentleman. Il s'avança vers elle, venant faire se froler leur deux corps. L'ambiance électrique lorsque leur corps se retrouvaient à tant de proximité. « Ha ouai je ne suis pas un gentleman? Pourtant les gentleman viennent sauver de leur prison les jeunes filles... J'ai des idées encore mieux pour nous damner aux yeux de tes parents... derrière leur dos mais si proche de leur oreilles, de leurs regards... » sa voix chaude, sensuelle et provocatrice près de l'oreille de Dixie. Tendit que ses lèvres s'approchait de son cou, sa main où il tenait sa clope venant faire glisser une bretelle de débardeur sur son épaule...

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   Mar 31 Aoû - 1:13

« Qu'est-ce que tu fais là, je te manquais ? »
« J'avais rien de mieux à foutre... »

Dixie leva les yeux au ciel. Bien évidemment elle aurait du s'en douter. Matthew Wolden n'aimait et n'avait besoin que de lui-même. Et de ses addictions bien sûr. Ce serait bien trop humain de sa part s'attacher à autre chose. Dixie l'avait toujours et ça le ne la dérangeait pas plus que ça. De toute manière, elle avait eu le droit à un certain entrainement au vu de l'attitude ses parents. Mais ça, c'était une autre histoire et elle ne tenait pas vraiment à se lancer là-dedans. Bref, elle n'avait donc aucune raison d'être vexée d'autant plus qu'elle venait de lui dérober sa cigarette. Oeil pour oeil, dent pour dent. Dans une certaine mesure. Assez bizarre mais mesure quand même, hein ? Tandis qu'il prenait une autre cigarette, elle tirait à nouveau sur la sienne avant de lancer.

« On t'a jamais dis que les gentlemen ne s'introduisent pas dans la chambre des jeunes filles en pleine milieu de la nuit ? Que dirait mes parents ? »

Bon ok, elle lui tendait un peu la perche là mais ça partait d'un bon fond ne vous y trompait pas. Le fait est que, même si Matthew est exaspérant, il a toujours su faire rire Dixie. Et le fait est aussi que Dixie aime beaucoup provoquer quand elle le peut mais ça c'est encore une autre histoire. Elle s'était faite une promesse, promesse qu'elle avait également faite à Eden et elle comptait bien la respecter cette fois.
Le fait est que sa réplique eut l'effet escompté sur Matty. Elle marchait même un peu trop bien en fait puisque Matt se rapprochait d'elle doucement. Avant de se soumettre à la tentation, encore faut-il pouvoir y résister non ? Mais il en fallait bien plus à Dixie pour craquer. Néanmoins, elle sentait déjà cette attraction qu'il y avait entre eux lorsque leurs corps étaient très proches l'un de l'autre. Tellement délicieuse comme sensation.

« Ha ouai je ne suis pas un gentleman? Pourtant les gentleman viennent sauver de leur prison les jeunes filles... J'ai des idées encore mieux pour nous damner aux yeux de tes parents... derrière leur dos mais si proche de leur oreilles, de leurs regards... »

C'était fou ce qu'ils pouvaient être sur la même longueur d'onde parfois. Sa phrase arracha un sourire à Dixie qui ne bougeait pas d'un poil. Se contentant de tapoter sa cigarette pour en faire tomber la cendre plus vite. Elle ne voyait plus Matthew puisqu'il s'était glissé dans son dos mais elle sentait sa présence et son parfum. Elle sentait surtout son souffle chaud sur son oreille les échos qu'avaient déclenché ses parents aux accents provocateurs dans sa conscience. Et voilà que le combat s'engageait déjà doucement dans sa tête. Fidélité ou sexe ? M'enfin la question en se posait pas vraiment pour l'instant puisqu'elle comptait bien donner du fil à retordre à ce cher Matthew Wolden. Il méritait au moins ça pour la frousse qu'il lui avait filé tout à l'heure et la manière dont il s'était introduit chez elle sans permission. Mais elle devait bien avoué que sa proposition était plus qu'alléchante.

« Ah oui ? Et tu comptes me faire par de tes idées ou les garder pour toi comme un petit égoïste ? Mais tu sais, ma maison a des murs en pierre très épais. Mes parents ne m'entendraient même pas crier au feu alors imagines... »

Elle laissa échapper un petit rire et tira une nouvelle fois sur sa cigarette. Merde, elle était finie. Elle l'écrasa sur la rembarde et la balança par dessus. Tant pis pour les jardiniers. On les payaient bien assez chers pour qu'ils ramassent quelques mégots de cigarette non ? Sans compter celui qu'elle avait payé une ou deux fois en nature. Très charmant. Mais il n'arrivait bien entendu pas à la cheville de ce cher Matthew. Mais ça, elle se gardait bien de le lui dire. Comme s'il n'avait pas déjà la tête assez enflée comme ça. Elle se gardait bien d'en ajouter une pincée en plus.
Elle sentit sa main faire glisser sa bretelle, savoura le contact de sa peau mais ne dit rien. Dieu, qu'il avait la peau douce pour un homme ! C'était... exquis comme dirait sa mère. Sa bretelle tomba mollement contre son bras et son débardeur se mit à bailler en glissant, dévoilant quelques centimètres de peau supplémentaire.

« Gentleman, hein ? Oui d'une certaine façon peut-être puisque tu exauces les moindres souhaits des jeunes filles et même plus... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   Dim 5 Sep - 0:19


C'était bien connu Matthew Wolden n'avait aucun tabous.Il parlait de sexe, d'overdose, de mort avec tout le naturel du monde. Il pouvait très bien vous le balancer de manière provocante, ou bien en parler sérieusement sans gêne ni rien. Matty' n'était pas vraiment un être adorable, et ses parents auraient bien aimé l'avoir en photo plutôt qu'en enfant. Mais heureusement pour eux, chez les Wolden la famille on s'en foutait. On faisait des gosses, et les gosses se démerdaient seuls après. Matthew avait vite comprit cela, et chez lui il avait vite apprit à se taire. Par contre avec les autres s'était une tout autre histoire.

Il venait donc de rétorquer à Dixie qu'il était justement un parfait gentleman. Il ne lui avait pas fallut longtemps pour déjà franchir la ligne de la séduction. Avec Matt' il fallait toujours s'en douter. Il ne tenait pas en place avec les filles. Et puis il avait toujours besoin de ça, séduire, draguer, provoquer. Avec Dixie encore pire car il ne pouvait pas lui résister. Elle non plus d'ailleurs. Il venait de faire tomber sa bretelle de débardeur, le tissu tombant le long de son épaule, dévoila un peu plus son décolleter. Il la sentit avaler plus difficilement sa salive. « Ah oui ? Et tu comptes me faire par de tes idées ou les garder pour toi comme un petit égoïste ? Mais tu sais, ma maison a des murs en pierre très épais. Mes parents ne m'entendraient même pas crier au feu alors imagines... » Il l'écouta et rit doucement, tandis que ses lèvres bloquaient quelques secondes sa cigarette, il tira une bouffée et ôta le bâton de tabac de ses lèvres. Il laissa quelques secondes s'écouler. Car il savait comment fonctionnait Dixie. Elle le fuyait, le repoussait, elle luttait pour ne pas céder. Mais finalement c'était peine perdue, si Matty parfois prenait à sa place son jeu s'était Dixie qui craquait la première et venait le chauffer. Chacun à tour de rôle chauffait l'autre. C'était ainsi. « J'ai de super moyens pour te faire rien que rougir à y penser... je peux te les montrer si tu veux...et ainsi on verra si en cirant tu les réveil ou pas... » dit-il avec une voix très persuasive. Il était toujours derrière elle, se tenant là, son corps tous près du siens. Ses lèvres près de son cou. Son souffle heurtant la peau de sa nuque à chaque respiration, chaque paroles. Il l'observa balancer le mégot de cigarette par dessus la rambarde. Il sourit lorsqu'elle reprit la parole.

« Gentleman, hein ? Oui d'une certaine façon peut-être puisque tu exauces les moindres souhaits des jeunes filles et même plus... » Matty ne put encore une fois ne pas se retenir de sourire. Il prit une autre bouffé de cigarette et ensuite faisant attention de ne pas brûler Dixie, il caressa sa peau ses deux mains descendant le long de ses bras doucement, sensuellement. « Tu vois on se comprend...tu le reconnais. Et toi? Que veux-tu que j'exauce comme souhait? » demanda-t-il bien que tous les deux avait une idée de ce souhait dont ni l'un ni l'autre avait envie de retarder. Dixie allait-elle réussir encore à résister ou alors Matty était-il assez doué pour se faufiler encore une fois entre les barrières d'arguments débiles que montait Dixie pour résister à leur attirance...

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   Dim 5 Sep - 0:59

« Ah oui ? Et tu comptes me faire par de tes idées ou les garder pour toi comme un petit égoïste ? Mais tu sais, ma maison a des murs en pierre très épais. Mes parents ne m'entendraient même pas crier au feu alors imagines... »

Elle l'entendit rire doucement dans son dos mais ne se retourna pas pour autant. Elle savait pertinemment que si elle se retournait maintenant, elle avait perdu la partie. Et elle n'aimait pas perdre, ah ça non ! Mais surtout, perdre maintenant signifiant qu'elle laisserait Matt faire tout ce qu'il voulait d'elle... Et bien que l'idée fut plus qu'alléchante, elle aimait assez avoir le contrôle aussi. C'était une dominatrice née. Et Matthew le savait. Sans doute que ça lui plaisait d'ailleurs, ça avait eu l'air de lui plaire plus d'une fois à n'en pas douter. Mais il était comme elle et c'est ce qui faisait que le jeu était aussi excitant. Malgré leur désir mutuel, ni l'un ni l'autre n'avait envie de céder face à la volonté de l'autre. La suite était toujours... explosive !

« J'ai de super moyens pour te faire rien que rougir à y penser... je peux te les montrer si tu veux...et ainsi on verra si en criant tu les réveil ou pas... »

Dixie se mordit les lèvres. Quand il lui faisait des avances avec cette voix-là, elle avait vraiment beaucoup de mal à se retenir de lui sauter dessus sauvagement. Mais elle avait sa dignité et elle n'allait pas s'abaisser à ça. Du moins, pas maintenant. Elle demeura donc parfaitement immobile, se contentant de balancer son mégot par dessus la rembarde. Rien de bien méchant mais de quoi énervé plus d'un écolo acharné.
A chaque mot, à chaque respiration, elle sentait le souffle de Matt sur sa peau. Un calvaire mais elle se refusait toujours à bouger, elle se refusait toujours à céder. Et oui, têtue la petite Johnson. Pour se redonner contenance, elle lança espièglement:

« Gentleman, hein ? Oui d'une certaine façon peut-être puisque tu exauces les moindres souhaits des jeunes filles et même plus... »

A nouveau, Matthew sourit. Du mois, elle crut le deviner. C'est fou ça, même son sourire était craquant. Ou était-elle saturée des féromones qu'il lui envoyait pour la séduire. Ah, les hommes sont des bêtes. Et Matthew est une bête. Une bête de sexe.
Elle sentit alors ses deux mains chaudes descendrent délicatement le loin de ses bras nus. Et elle sentit avec dépit ses poils se hérisser dans leur sillage. Trahie par son propre corps, quelle déception. Elle se mordit la lèvre inférieure mais ne se retourna pas pour autant. Elle entendit Matthew dire:

« Tu vois on se comprend...tu le reconnais. Et toi? Que veux-tu que j'exauce comme souhait? »

Ce qu'elle voulait ? Oh ce qu'elle voulait lui battait dans le crâne comme des fringues dans une machine à laver et plus ça allait vite, plus son coeur accélérait et plus elle avait les idées confuses. Ce qu'elle voulait... Elle fit un imperceptible pas en arrière qui l'amena contre la poitrine de Matthew et elle soupira. Ce qu'elle voulait... Doucement, elle leva la main et, passant derrière sa tête, elle fit doucement glisser ses doigts dans le cou du jeune homme. Une fois, deux fois, trois fois... Ce qu'elle voulait ! C'était lui qu'elle voulait, au plus profond de son être. Mais l'image d'Eden s'imposait à son esprit. Elle referma sa main sur une poignée de cheveux à la base de sa nuque. Mais qu'est-ce qu'elle faisait ? Elle ne pouvait pas faire ça ? Et Eden, s'il l'apprenait ? Mais déjà une voix rétorquait dans sa tête: il ne l'apprendra pas. Alors elle s'abandonna à la facilité.

« Soit pas bête, Matt. Ce que je veux, tu le sais toujours parfaitement, pas vrai ? Et j'ai comme l'impression qu'on veut la même chose. De la chaleur et de l'hardeur. Beaucoup de chaleur. »

Elle avait perdu, elle avait perdu mais elle s'en fichait pas mal. Elle ramasserait les pots cassés demain matin. Oui, demain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   Sam 11 Sep - 12:38


Matthew sentit Dixie se reculer d'un pas, la sentant maintenant contre son corps. Il sourit à ce geste. Elle tentait tant bien que mal de résister depuis maintenant quelque minutes. Mais c'était Matt' qui gagnerait. Pourquoi? Car il avait le rôle le plus facile tous simplement, car tenter la personne était plus facile que résister. Car aussi Matthew ne résister jamais à se genre de chose c'était lui qui lançait toujours la tentation. Maître de ses fréquentations, maître de ses gestes et de ses réactions.

Il sentit la main de Dixie remonter pour venir caresser sa nuque. Il sourit heureux de sa futur victoire. Car si elle ne faisait que retarder le moment, Matty savait parfaitement qu'il avait réussit encore une fois. Ce n'était plus qu'une question de secondes. Il la sentit un moment lui tirer les cheveux. Il fronça les sourcils. Heu ouai pourquoi pas...mais il versait pas dans le sadomaso lui. Mais elle le relacha et il oublia l'incident face à ses paroles. « Soit pas bête, Matt. Ce que je veux, tu le sais toujours parfaitement, pas vrai ? Et j'ai comme l'impression qu'on veut la même chose. De la chaleur et de l'hardeur. Beaucoup de chaleur. » Matthew laissa échapper un rire de satisfaction. Il déposa un baiser dans le cou de la jeune fille, descendant le long de son épaule. Puis passant devant elle il prit possession de ses lèvres avec hardeur. La faisant reculer contre le mur, une de ses main dans sa nuque, l'autre plongeant déjà sous son débardeur. Habitué à leurs ébats, habitués à leurs désirs. « C'est si facile de les deviner tes désirs... » chuchota-t-il entre deux baisers. amusé, heureux d'avoir eut encore une fois le dessus car évidement Matt' l'avait toujorus... Mais pas le moment de s'en vanter bien trop occupé à caresser la peau de la jeune fille sous son débardeur.

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   Sam 11 Sep - 22:11

D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, Dixie n'avait jamais été très douée pour résister à la tentation. C'est sans doute pour ça que la religion ne lui avait jamais vraiment plu plus que ça. La gourmandise est considérée comme un pêché et pourtant, enfant, elle raffolait des friandises, chose qui n'a pa disparu. Elle ne pouvait jamais s'empêcher de faire le fond des plats à gâteaux avec ses doigts ou de dérober des bonbons.
Maintenant devenue une adolescente à la vie sexuelle plus qu'active, elle n'avait pas beaucoup plus de succès pour résister à l'appel du sexe qu'à celui des confiseries, surtout, il faut bien le préciser, que Matthew est bien appétisant que n'importe quelle gourmandise !

Elle l'entendit rire. C'est fou ce qu'il transpirait l'autosatisfaction parfois ! Enfin, façon de parler hein ? Mais elle sentait qu'il savait qu'il avait gagné et qu'elle avait cédé. Encore. Mais ce n'était pas le moment de se morphondre, elle n'était pas dans cette optique là du tout de toute façon. Ca viendrait sournoisement demain matin lorsqu'elle ouvrirait les yeux à nouveau. Elle avait beaucoup mieux à faire pour l'instant.
Elle sentit les lèvres de Matt se poser dans son cou et sourit. Elle avait toujours été très sensible de la peau, marquant facilement etc ou réagissant facilement à des caresses. Or le coup était la partie (visible s'entend) de son corps où la peau était la plus sensible. Aussi sentit-elle ses poils se hérisser à nouveau sur ses bras. Mais elle n'eut pas le temps de s'arrêter sur ce détail que Matt surgissait devant elle et l'embrassa fougueusement, la plaquant dans le même temps contre le mur. Elle sentit aussitôt une de ses mains se refermer sur sa nuque tandis que l'autre s'aventurait déjà sous son débardeur. Il ne perdait jamais de temps, lui. A son tour, Dixie lâcha un petit rire tandis que Matt glissait entre deux baisers:

« C'est si facile de les deviner tes désirs... »

Elle sentait sa main qui caressait sa peau et sa poitrine. Elle était chaude et semblait tout enflammer sur son passage, sans laisser la moindre chance à ne serait-ce qu'une parcelle de peau d'en réchapper. Mais il avait tellement raison. Ils avaient couché ensemble tellement de fois que ça s'apparentait fortement à une relation. Sans amour du moins. Pas autant qu'il en faudrait sûrement. Mais avec une certaine fidélité. Non pas qu'elle ne couchât qu'avec lui ou inversement mais ils revenaient toujours l'un vers l'autre à un moment donné. C'était plutôt amusant d'imaginer ça sous cette approche. Mais le fait est qu'il la connaissait par coeur. Il l'avait mise à nue, au propre comme au figuré, tellement de fois qu'elle n'avait pas grand chose à lui cacher désormais. Et la réciproque était parfaitement applicable.

« Mais tu oublies que moi aussi je connais les tiens... »

Elle venait de lui chuchoter ses mots alors que ses lèvres frôlaient les siennes. Elle embrassa sa machoîre alors que sa main partait à l'aventure. Elle attérit comme par hasard dans le pantalon de Matt et glissa dans son boxer. Elle lui jeta un regard gourmand et l'embrassa une nouvelle fois avec passion. Délicatement, elle commença à le caresser, alors qu'ils étaient toujours collés l'un à l'autre contre le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   Dim 12 Sep - 15:07


Ho combien de fois Matt' avait-il fait céder des filles? Combien de fois les avait-il fait pêcher? Il ne les comptait plus. Un diable ? Ho certes il était l'objet du désir, l'objet du pêcher. Rien que la difficulté l'intéressait. Plus il y avait gros à gagner plus il s'amusait. Combien de fois avait-il prit plaisir à courtiser, draguer et dévergonder des petites bourges qui ne rêvaient que de fidélité. Et chaque fois il allait les tromper dans les draps d'une autre, dans les bras d'une autre, chaque fois cette danse reprenait. Il aimait ça car au fond à quoi d'autre pouvait-il être doué si ce n'était que rendre les gens dégouté d'eux-même. Il n'avait pas d'amis, ou alors ses amis étaient idem à lui. Idem? Non un seul à Bristol suffisait; mais il avait sa réputation chaque fois plus grande.


« Mais tu oublies que moi aussi je connais les tiens... »
La voix de Dixie le ramena au présent. Il la sentit tous près de ses lèvres tandis que les lèvres de la blonde vinrent déposé des baiser sur sa machoires. Il sentit la mai de Dix' s'aventurer sur son ventre et entrer directement dans son jeans et son boxer. son rire couvrit le léger soupire. Oui elle était doué il fallait reconnaitre cela. Il se décolla d'elle juste le temps de lui oter son débardeur. La jeune fille se retrouvant la poitrine dénudé. Il se mordit la lèvre tandis que sa main venait caresser ses courbes, coulant leur corps l'un à l'autre ses lèvres descendant dans sa nuque.

Après tous il s'en foutait qu'elle connaisse ses désirs. Heureusement même, elle était l'une des rares avec qui il couchait autant. Au moins il savait qu'avec elle c'était du "travail" bien fait. Du moins il savait qu'il prendrait lui aussi son pied; pas comme avec certaine gamine qu'il dépucelait et qui donc ne savait pas comment faire. Cruelle réalité Matthew Wolden n'était qu'un salaud.

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   Lun 13 Sep - 19:43

Dixie avait beau avoir pour devise de ne pas se fixer avec qui que ce soit, malgré les sentiments qu'elle éprouvait pour Cassius de plus, c'était une relation étrange qu'elle entretenait avec Matt. C'était un peu comme si elle compensait le fait de ne pas pouvoir avoir Cassius en couchant avec lui, comme si elle reportait son affection. Ou son appétit sexuel si vous préférez ! Mais elle ne s'en plaignait. Elle se satisfaisait tout à fait de son toy boy et Cassius n'avait cas s'en mordre les doigts. Après tout, tout ceci était tout bonnement sa faute. En partie du moins.

« Mais tu oublies que moi aussi je connais les tiens... »

Et oui, ce qu'il y a de bien avec la « fidélité », c'est qu'on connait toutes les petites manies, tous les points faibles de l'autre. On le connaît par coeur, sur le bout des ongles. Alors, si Matt savait exactement la faire craquer ou quoi faire à n'importe quel moment, la réciproque s'appliquait également à Dixie. Elle laissa alors sa main partir à l'aventure de ce qu'il se passait sous la ceinture de Matthew, laissant ses lèvres caresser sa machoîre. Elle entendit le rire mêlé d'un soupir de Matt, ce qui lui arracha un sourire. Ah ça, il ne changeait pas c'était sur. C'était toujours la même chose et pourtant toujours différent à chaque fois ! C'était incompréhensible mais tellement plaisant, elle ne s'en lassa pas. Ce serait bien plus simple sinon.
Elle le sentit s'écarter d'elle, le temps de lui enlever son débardeur, avant de combler à nouveau la distance qui les séparait. Elle sentait les mains de Matt qui glissait sur sa poitrine, comme pour la resculpter à sa guise, ses lèvres qui suivaient la courbe de son coup. Elle ferma les yeux un instant avant de lui enlever son tee-shirt à lui aussi. Elle entreprit ensuite de déboutonner son jean afin d'y glisser sa main plus facilement.
Le vent qui mordait sa peau manquait quelque peu de chaleur mais elle n'avait pas froid. Ce que le vent tentait de lui enlever, Matt le lui redonnait au centuple. Ce n'était que foyer de chaleur partout à il la caressait, doux torrent de lave paisible et bientôt incontrôlable. Elle adorait cette sensation, elle y était accro et il n'y avait qu'avec Matt qu'elle la sentait si profondément.
Dans ces moments-là, peu importe qui était qui, qui avait quoi, qui ressentait quoi pour qui, il n'y avait plus que lui et elle, elle et lui. Même plus Dixie et Matt mais simplement deux corps qui mourraient d'envir de s'ennuir et qui cherchait à faire durer les choses au maximum pour en tirer le plus de satisfaction possible. Rien d'autre ne comptait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   Ven 1 Oct - 21:37


Toujours pareil. Toujours le même refrain; ils avaient beau ne pas être ensemble, ne pas s'aimer, ne pas se jurer fidélité. Ils étaient toujours dans la même histoire. La nature humaine est universelle en tout temps. Les hommes reproduisent les mêmes actions, inlassablement. Et Di' et Matty étaient pas de ceux qui allaient montrer et démontrer le contraire. Matthew ne luttait surement pas contre ce désir de Dixie. Il ne l'aimait pas. Il ne lui cachait pas. C'était une amie, même pas sa meilleure, ni la plus proche, une simple amie. Mais physiquement elle avait vraiment tous pour le combler. Et donc leur rencontre se terminaient toujours de la même manière.

« Mais tu oublies que moi aussi je connais les tiens... » Il entendit sa réplique et eut encore une fois un rire moqueur. Se qu'il pouvait être chiant. Beaucoup de filles avaient été vexé par son attitude, lui il s'en foutait. On voulait tirer son coup avec lui? Il fallait supporter ses sarcasmes, ses moqueries et son air supérieur. Dixie avait reprit le même genre de réplique que lui; pour se prouver à elle surtout qu'elle pouvait avoir le dernier mot. si seulement ça avait été vrai. Mais Matt' n'en dit rien, c'était bon esprit. Il ne rajouta rien. Elle avait dans un sens raison; mais il aurait eut beaucoup de peine à se résoudre à ne pas lui dire que se qu'elle connaissait était infime. Non pas s'abaisser à cela, justement. Ils recolèèrent leur lèvres les unes à l'autres. Le jeune homme caressant déjà la poitrine de la jeune femme; tandis qu'une présence se glissa dans son pantalon. Un rire s'éclipsa de leur baiser. Tandis qu'il sentait les doigts de Dixie venir se glisser dans son boxer et caresser sa virilité. Pour s'embêter avec des minutes de simple attentes. Pas avec eux. Il mit fin à leur baiser.

Faisant passer le débardeur de Dixie par dessus sa tête. Avec eux, le moindre pervers aurait été aux anges de pouvoirs les observer. Se foutant royalement d'où ils étaient. De toute manière à cette heure il ne pouvait y avoir personne. La lumière de la chambre de la blonde éclairait légèrement leur corps. La poitrine nue de la jeune fille. Le jeune homme descendit ses baisers dans les cou de la demoiselle. Une de ses mains caressant la peau chaude de sa poitrine, l'autre caressant sa chute de rein, son dos. Ses lèvres dévorant sa peau, sa langue traçant un chemin in visible sur sa peau pâle. Ce soir comme els autres soirs, rien était différent et c'était dans cette habitude que le désir pour cette fille en était vraiment mordant. Car Matt' savait à quoi s'attendre.


court désolé :/ mais j'ai répondu (x et je me suis remis dedans quoi ^^

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: For the nights I can't remember; Matt   

Revenir en haut Aller en bas
 
For the nights I can't remember; Matt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matt Finnegan
» Signature de contrat - Matt Moulson
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Chess mess :: ♣ i knew you were going to bristol :: have we come to far to get home ?-
Sauter vers: