AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 God save the teens - EVERYBODY

Aller en bas 
AuteurMessage
l'as de trèfle

avatar

ϟ messages : 633

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
0/0  (0/0)

MessageSujet: God save the teens - EVERYBODY   Mer 25 Aoû - 16:43

Découvrez la playlist skins party avec Klaxons

ready for a skins party ?

Voyez vous cette église abandonné des vallées verdoyantes de Bristol ? Ce petit coin de paix où peux observer le petit Jésus vêtu de son drap souffrir sur sa croix ? Cet endroit sali, que les jeunes prennent un malin plaisir à détruire pour recevoir le pardon du seigneur ? Ce lieu, qu'ils nomment le purgatoire ? Préparez-vous, ô mon dieu, moi qui suis votre plus fidèle serviteur, je viens vous prévenir de cette nouvelle destruction massive des lois de la religion. Baiser sur les tombes, ingurgiter une dose exagéré de cachet, fumer comme des pompier, boire de l'alcool à volonté... sont leur principales activités. Ces jeunes, dépourvus de sainteté, criblés de péchés viennent vous saluer. Et passer le plus grosse fête de tout leur vie.



QUELQUES PRÉCISIONS :
    - Pas d'ordre de passage !
    - Laissez le temps aux autres de répondre pour que tout le monde puisse suivre et participer.
    - Soyez logique avec les posts des autres (surtout niveau espace temps)
    - Ne monopolisez pas le sujet avec une histoire qui pourrait être suivie en rp privé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chessmess.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Jeu 26 Aoû - 19:42

Cela ne faisait pas très longtemps que Deborah était arrivée dans la grande ville de Bristol. Arrivée en ville, ce ne fut pas très simple pour elle de s'adapter à ce nouveau mode de vie, elle, qui provient d'une famille aisée. Pour elle, les jours ne se ressemblaient jamais, chaque jour, une remarque différente ou une farce différente, se trouver des amis et se faire aimés par ceux-ci n'était pas chose faite, mais Debbie était motivée et voulait tout faire pour être accepter par les jeunes habitants de Bristol. Il y a maintenant quelques jours, elle eu vent d'une fête qui se passerait au cimetière/église, sur le coup, elle trouva un peu l'idée glauque mais se dit qu'il fallait bien essayer au moins une fois et que se serait peut être une manière de s'intégrer. Mais elle ne savait pas grand chose de cette fête, elle ne savait pas si il fallait qu'elle s'habille d'une manière spéciale, quelque peu déguisé peut être, ni l'heure du rendez vous. Deborah ne se rendait pas encore compte de l'endroit ni le genre de fêtes auquel elle allait participé. Elle se renseigna donc un peu plus auprès de Andrew, un jeune homme qu'elle avait remarqué et qu'elle admirait. Il ne lui expliqua pas tout dans les détails mais il lui donna un conseil : "Lâche toi et laisse toi porter", sur le coup, elle ne compris pas trop, mais elle avait hâte d'y être pour découvrir le mode de vie des jeunes de son âge. Lorsqu'elle arriva chez elle, elle chercha dans son armoire quels vêtements elle avait. Debbie trouvait qu'elle ne ressemblait pas beaucoup au jeunes filles de son âge au niveau vestimentaire mais elle considérait cela comme une originalité qu'elle devait affirmé. Debbie, décida donc de s'habiller comme d'habitude mais pris la décision d'allégé la tenue, en évitant d'y ajouter trois mille épaisseurs. Elle pencha donc pour une robe cintrée à la taille, et ajouta à cela une paire de Richelieu. Elle accessoirisa sa tenue par quelques breloques, dont un sautoir ainsi que quelque bracelets. Elle se sentait maintenant prête à faire la fête.

Lorsque Debbie arriva au cimetière, elle entendit de la musique, cette musique était très forte, si bien qu'elle sentait le sol trembler sous ses pieds et son coeur battait à 200 à l'heure. Lorsqu'elle entra dans l'église, elle compris maintenant ce que lui avait dit Andrew. Elle vit plein de monde et essaya de se fondre dans la foule. Il y avait des jeunes hommes, quelques peu éméchés, qui vinrent à elle, elle s'en éloignait rapidement. Elle s'éloigna un peu de la foule et regarda le comportement des gens.

Revenir en haut Aller en bas
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Jeu 26 Aoû - 21:26

Ah une bonne vieille fête ! Rien de tel pour permettre à Dixie de retrouver vite fait bien fait le moral. Enfin, si on pouvait appeler ça comme ça. Elle avait besoin de passer à autre chose, de se déconnecter de la réalité et cette fête tombait à point nommé.
Elle avait enfilé un pantalon en cuir noir, déchiré par endroit et où pendait des chaînettes en argent puis en guise de haut, elle avait mis débardeur blanc, en partie déchiré et en partie transparent. Ses cheveux ? En désordre comme toujours et elle avait opté pour un maquillage sombre. Elle était donc prête à pour une soirée de toutes les folies.

Elle avait envie de prendre l'air ce soir alors elle n'avait pas demandé à son chauffeur de la déposer à proximité du cimetière. Ses deux petites jambes feraient amplement l'affaire pour le job de ce soir. Elle n'habitait pas loin, ça aurait été du gâchis de gaspiller des ressources inutilement. Et oui, Dixie avait une âme écolo. Dans une autre vie probablement.

Elle savait qu'elle n'était plus très loin du Purgatory parce qu'elle commençait à entendre la musique. Enfin l'entendre était un bien grand mot. C'est surtout qu'elle en percevait les pulsations, elle rythmait son coeur. C'était une sensation qui lui plaisait, comme si quelqu'un actionnait son coeur à coup de pilon. Puissant, déroutant, génial.
La silhouette de l'édifice se découpait dans la pénombre, majestueuse. La soirée promettait d'être corsée. Lorsqu'elle pénétra dans l'édifice, il avait déjà pas mal de monde qui dansait ou buvait dans un coin. Elle balayait la foule des yeux mais n'aperçut pas la silhouette de JJ.

Car en effet, ils s'étaient donnés rendez-vous ici ce soir. Non, il ne se passait rien entre eux. Ils s'appréciaient voilà tout. Et Dixie avait bien envie de faire en sorte qu'il se lâche ce soir, une fois n'est pas coutume. Croisant des gens qu'elle connaissait plus oiu moins, elle leur adressait de sourire ou des signes de tête tout en se dirigeant vers ce qui allait lui permettre de commencer à lâcher prise: l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Jonah Jeremiah Jones
    J.J« Unusual »

avatar

ϟ messages : 729
ϟ pseudo : Kynu'
ϟ crédit : ANNE+NANA
ϟ célébrité : Ollie Barbieri

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Ven 27 Aoû - 18:35

    Je suis pas comme tous les adolescents. Mais ça, tout le monde le sait maintenant. Je ne suis pas du genre à boire jusqu’à ne plus en finir et vomir après. Non, il m’arrive de prendre un verre vraiment de temps en temps, car ça ne fait pas bon ménage avec mes médicaments. Donc c’est quelque chose de vraiment exceptionnel, et même en me forçant, je ne bois pas. Je ne prends pas de drogues non plus, de façon illicite je veux dire, parce que les pilules que je prends me changent largement assez. Donc, pour résumer, je suis un adolescent sérieux, si je prends bien mon traitement. Oui, oui, parce que si je le prends pas… M’enfin, vous savez quoi. Bref. Mais malgré ma différence, grande différence même, il m’arrive d’aller en soirée assez souvent, et je m’amuse autant que ceux qui terminent la tête dans leur vomi, c’est pas croyable hein ? Et bah si pourtant. Je trouve toujours un moyen quelconque de m’éclater. Et donc ce soir, par demande d’une très bonne connaissance à moi qui n’est ni Cook, ni Freddie, ni personne d’autre de la bande pour une fois, je me dois de me préparer, à peu près hein, pour une fête au Purgatory. Ouais, le Purgatory, l’église abandonnée quoi. Le plus impressionnant je crois, c’est que c’est une fille qui m’a demandé ça, UNE FILLE ! Rendez-vous compte, moi, Jonah Jeremiah Jones qui est demandé par une fille. Je crois que c’est une des plus belles choses qui m’arrive dans la vie. Darcy-Rose Johnson, donc la fille en question, est assez spéciale pourtant, je ne pensais pas qu’un jour je l’apprécierai, et pourtant si ! Enfin bref, j’enfile un vulgaire tee-shirt rouge, un jean prit au hasard, les chaussures habituelles et direction l’église.

    Apparemment, il y a déjà du monde. Je me demande si Cook y est déjà… ? C’est toujours le premier à se rendre à une fête, mais enfin, il serait peut-être temps que j’arrête de penser à rester avec lui et Freddie, car en ce moment, la relation est… tendue. Enfin bref. Un petit sourire et je rentre dans l’église. Le son me paraissait déjà fort de l’extérieur, mais là, il y a de quoi s’exploser les tympans, ce qui ne me dérange pas plus que ça en vérité. Je cherche du regard des silhouettes familière, de simple connaissance, mais pour le moment, personne. La plupart son des jeunes que je croise vite fait à Bristol, sans vraiment leur adresser la parole. Ici, personne ne fait attention à qui entre et qui sort, ce qui l’un des avantages des endroits comme celui-ci. Je cherche alors Dixie du regard sans la voir avant de finalement la remarquer. Je m’approche d’elle, souriant pour lui montrer que j’suis bien venu mais que je n’allais pas me lâcher pour autant, et comme l’adolescent crétin maladroit inutile sans intérêt que je suis, je viens à renverser une jeune fille en robe… Je me sens juste gêné et je ne sais quoi dire…


___________________________

    NOT THE SAME AS BEFORE ♣️ everything
    is changing with the time. Friends, life. But I still got
    friends in who I can count everyday. I need them.
    They're just my eveything...♣️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Dim 29 Aoû - 1:52


« Tarà, est-ce qu'un jour tu vas arrêter de prendre toute la place devant le miroir, merde?! » Vous vous demandez où est la question? Moi aussi, c'est une question réthorique. Et surtout une de mes phrases pour qu'encore une fois Tarà me laisse un peu de place devant le miroir. Une heure qu'elle se prépare, mince elle pourrait au moins avoir finit avec le miroir. Je referme mon jean pour cacher mon boxer noir. Je regard autour de moi, trouvant un débardeur informe, large je l'enfile. Et je m'aperçois qu'il est trop grand, tant pis ça fait grunge. Je me regarde dans le miroir, enfin dans le peu de place que me laisse le reflet de la jolie rousse en ma compagnie. Oui bon d'accord je le reconnais j'aime sa présence, et je suis de bonne humeur car au moins avec cette soirée on aura baisé et je serrais pas en manque. Vous me trouvez cru? Impolit et grotesque? Tant pis je le pense et je m'en fiche que m'on insolente personne vous choque. Tiens aujorud'hui mes cheveux n'ont aucun écla roux. Bon comparé à ceux de Tarà aussi c'est normal mais quelque fois surtout l'été avec le soleil ils deviennent un peu roux. Je les prend entre mes doigts humide je les décoiffe, les "sculte" à ma manière. Je prend de la laque à Tarà et m'en sert. Un coup d'oeil sur ma partenaire, un sifflement sort de mes lèvres. Toujours ausis sexy. Finalement si être en couple s'était juste avoir tous ces avantages je prendrais Tarà sur le champs. Je dépose un baiser dans son cou, sa peau tiède me donne envie. Non stop on doit y aller. Je retourne dans sa chambre chercher mes italienne en cuir, je les enfile. Je prend une veste cintré grise à blason et une fine écharpe. Bon allez qu'elle se grouille mon escorte girl. Je me ferrais tué, huer et insulter si seulement elle entendait mes paroles. Mais bon je ne dis pas ça méchament, elle aussi elle ne me prend que pour le sexe. Je n'y vois aucun inconvénient moi.

La musique était déjà à l'entendre trois rues plus tôt. On était là sur le bitûme, moi si svelte, en slim extra marcel large et veste de costume; elle en escarpins vertigineux, un tenue si provoquatrice et sexy ses cheveux roux si magnifique. On le sait on va encore se faire remarquer. J'aime ça voir leur tête nous fixer, se demander si on joue, si on est vraiment ensemble. Voir la tête de ces pouffes se rendre compte qu'en effet je suis un connard. Qu'elles auraient dû écouter ma réputations. Oui je suis un petit con, j'en ai fait mon art. J'en suis fière. Nsou sommes déjà dedans. La musique me pénétre à même le corps. Peut-être que l'euphorie ressentie est aussi dû à la coke et l'alcool de tout à l'heure. Je suis avec Tarà déjà quelques regards pas inconnus nous fixe. Je jubile, je suis à mon aise. Allez y regarder moi tous, adulez nous et regarder comme notre vie à l'air tant mieux que la votre. Envier nous, car au final ce n'est qu'un reflet rien de plus. Je sens Tarà me lacher. quoi? Déjà? Aurait-elle déjà vu une proie? Je tourne mon regard vers elle. Non elle ne semble que répondre à la musique. Les battements se répercutent en moi, comme si s'était mon coeur. Je danse près d'elle, je fixe son corps se déanché. Doux objet convoité. Je l'abandonne après lui avoir dit que je vais chercher de quoi boire. Je m'apporche du bar. Tiens ne serait-ce pas Dicie? Si c'est elle, et toujours aussi belle. Je fais des rimes même défoncé, l'extase. Je m'approche pour la rejoindre. Près de moi un mec frisé bouscule une fille qui se renverse dessus. Les gens ne sont pas maladroit, elle n'a pas à gueler, ici tous le monde se colle elle devrait le savoir. tiens ce mec à un appareil dentaire, je le plains. Je dis un mot à la fille, le mec semble géné. Je le laisse de nouveau face à elle. Je fais un pas vers Dixie et lui vole un baiser. Elle pourrait me gifler je crois pour cela. « Deux tequila. Dix'; quelle joie de te voir...tu es seule? On se voit en fin de soirée? Ou en début de matiné tu me tiens au courant. » Je ne lui laisse pas le temps de répondre. elle m'enverrais voir ailleurs? Non on est bien trop accro l'un à l'autre. Je regard le serveur me préparer mes verres aller plus vite. Je sens la musique en moi. J'ai envie d'une clope tiens.

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Dim 29 Aoû - 15:19

    La maison se plonge dans un silence tiède, encore rempli d'éclat de rire. Noami et Emily viennent se sortirent. La porte a claquée sur leurs rires mêlés. Je souris, serein, à peut près, remontant pour les quinzième fois mon jean. Bon une ceinture s'impose ou je vais y passer la soirée. Je retourne une seconde dans ma chambre et en attrape une en cuir tout à fait banal. Le pantalon tenant à me taille alors je prend le chemin de la sortie. C'est une grosse soirée qui s'annonce cette nuit, le purgatory risque d'être le lieu d'une véritable orgie. L'aire dehors semble vibrer, fébrile. Je le sent me caresser les épaules. Qui sont d'ailleurs ostensiblement dénudé par mon large tee-shirt à rayures. La lune éclaire le chemin, brillant plus fort que les lampadaires. Peut-être veut-elle se faire phare dans la dérive totale qui s'annonce à nos pieds. Je marche, sautillant presque entre impatience et allégresse, mon humeur est excellente. Je compte bien en profiter ce soir. Aux bout de quelques minutes je me retrouve au bout de ma rue d'enfance. Une vague lueur se voit de l'extérieur, venant de chez mes parents. De cette maison qui n'as jamais été la mienne. Froide évidence, la lumière de ce foyer ma toujours sembler glacée. Un feu de bougies noircissant l'âme de ses habitants. 'Fin ça n'as plus vraiment d'importance, ou si ça en a tellement que nous dirons qu'en parler est vain. Je remarque Noxalis et sa soeur qui descende la fameuse rue. Ils sont superbes, démoniaques comme toujours. Mon altercation d'il y a quelques jours avec Apollo me fait furtivement serrer les dents. Cette petite prétentieuse s'est prise pour Dieu et a été sciemment balancer à Matty que j'était séropositif. Ma rage pour cette jeune femme qui plus jeune fut ma meilleur ami n'a à cette instant pas d'égale. Pourtant je me retiens, pour Nox. Nox et elle sont des amis d'enfance, même parents, même putain de cérémonie chaque dimanche. Mais voila comme n'importe qui le sais, les Waith sont une paire indissociable de connards. Et même si avec Nox le courant est toujours passé. Apollo fut bien vite la source de nos disputes. Oui je sais, je réfléchis trop. Saluant le blonde, je ne veux pas de bagarre je n'y est pas le coeur. Je n'est jamais eue le coeur au combat d'ailleurs. Lançant un sourire à Nox je me joins à leur pas. L'ancienne église à notre arrivé semble brûler de l'intérieur. Une musique diablement entrainante suinte avec tentation hors de ses murs. Le changement est radical pour quelqu'un comme moi qui a passé ici les plus longues heures de sa vie, assis sur un banc inconfortable aux milieux des courants d'air. Mais ce soir l'aire est moite, les courants d'air seront de vrais secondes de libération pour les épiderme fous de chaleur des danseurs. J'en suis sûr. J'entre dans la vieille bâtisse, oubliant momentanément la présence des jumeaux. Je scan la salle voyant si par pure hasard je ne trouve pas Dixie. Il me semble qu'elle devait venir avec JJ. Hors j'irais bien discuter avec eux. Une crinière rousse flamboyante attire une seconde mon regard. Je marque un arrêt. On aurait dit cette jeune femme dont je rêve en ce moment. Quoique cela me semble peut probable qu'une image onirique devienne réelle. Bref, pas de dispersion Eden. Je fait signe à Noxi que je reviens et m'éloigne vers le bar, logiquement Dixie ne devrait pas être bien loin. J'avance à travers la foule, le coeur qui se met à pulser au rythme des baffles géantes. Sur ma droite je repère une tignasse blonde au reflet cuivré que je ne connais que trop bien. Je choisis pour le moment de l'ignorer. Je voit soudain JJ, j'avance, Matt lui aussi s'approche. Le coeur qui s'emballe. Il m'a vu ? Il vas parler à la jeune femme que JJ à malencontreusement renversée. Le coeur qui loupe un battement. Il ne m'a pas vu. Je me reprend et arrive enfin devant le brun aux jolies boucles. Je lui souris lui criant un bonsoir, histoire d'être entendue par dessus la musique. Du coin de l'oeil je suivais Matt. Il glisse un mot à l'oreille de Dixi. Le coeur qui se serre. Je redirige mon attention sur mon vis à vis et lui sourit, avec autant de conviction que possible.

___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.



Dernière édition par Eden Lauhs le Lun 30 Aoû - 2:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Lun 30 Aoû - 0:55

Pour l'instant pas de JJ ni qui que ce soit en vue. Non pas que Dixie ait des yeux dans le dos mais elle supposait que dans le cas contraire, on l'aurait déjà abordé. Pas grave, elle n'en mourrait pas. Pour l'instant. Elle examina rapidement les différentes boissons qui s'offraient à elle. Son choix s'arrêta instantanément sur une bouteille de Smirnoff Ice. Ah, Dixie raffolait de ça. Il était tellement plus facile de se bourrer quand on ne sentait pas du tout l'alcool, hein. Elle s'empara d'une bouteille qu'elle décapsula ni une ni deux avant d'en boire une gorgée. Cette saveur lui avait un peu manqué en quelque sorte, et l'espèce de petite amertume qui lui laissait toujours l'alcool dans la bouche. Elle se dandina doucement en rythme tout en examinant la salle du regard.

C'est à cet instant qu'elle croisa celui de JJ. A son sourire, elle répondit immédiatement par le sien mais elle sentit tout de suite sa réserve habituelle. Alalah, il allait falloir qu'elle le décoince celui-là. Les gens devaient bien se demander pourquoi elle appréciait JJ et surtout pourquoi elle l'avait invité ce soir: une idylle improbable ? Bien sûr que non. Elle appréciait JJ comme un ami justement parce qu'il était assez différent d'elle. Mais elle comptait bien le dépraver un petit peu au passage parce qu'il était bien trop coincé pour son âge le pauvre. Mais d'un certain côté, elle le respectait pour ça. Il avait sû résisté à toutes les influences qui détruisaient leur génération. Pas Dixie. Mais elle c'était pas choix donc une toute autre histoire.
Elle s'apprêtait à rejoindre JJ lorsque celui-ci percuta une pauvre fille sur son chemin. Dixie se mordit les lèvres pour ne pas rire. JJ était vraiment maladroit, c'était touchant. Mais dans un endroit pareil il était difficile de ne pas percuter les gens. Pour ne pas dire mission impossible.

C'est alors qu'elle l'aperçut, derrière JJ: Matthew. Elle ne se mordait plus les lèvres mais ses mains se crispèrent sur sa bouteille. Là, ça commençait à se gâter. Il vint vers elle et elle n'eut même pas le temps de lui dire quoique ce soit qu'il l'embrassait malgré elle. Elle l'aurait giflé si elle ne s'était pas fait violence mais elle était trop occupée à balayer le Purgatory du regard. Il lui sembla apercevoir Eden à un endroit et son coeur eut un raté mais la foule était trop compact pour qu'elle en ait le coeur net. Elle priait pour que ce ne soit pas le cas. Furibonde, elle se tourna vers Matthew qui lui parlait.

« Deux tequila. Dix'; quelle joie de te voir...tu es seule? On se voit en fin de soirée? Ou en début de matiné tu me tiens au courant. »
« Matt, je t'ai déjà dis de ne pas faire ça et encore moins en publique ! Je suis pas vraiment seule, à vrai dire j'ai rendez-vous avec lui. »

D'un signe de tête elle lui indiqua JJ et c'est là qu'elle vit Eden. Elle sentit ses poils se hérisser sur ses bras. Elle avait un très mauvais pressentiment et une mauvaise boule se formait dans son estomac. Proprement inconfortable. Elle se retourna vivement vers Matthew et, lui pressant le bras, elle lui dit:

« Matt, écoute-moi. Jure-moi que ce soir tu te tiendras à carreaux ok ? J'ai vraiment besoin que tu sois sage ce soir. Après... après je ferais ce que tu voudras. Tout ce que tu voudras. »

Et là-dessus il lui lança un regard parfaitement explicite. Le sexe était un jeu entre eux deux et on pouvait dire qu'ils étaient assez doués pour ça. Tellement douée que quelque soit les résolutions qu'elle prenait, Dixie retombait toujours dedans tête la première. Et pourtant, depuis qu'elle avait connaissance des sentiments d'Eden, elle faisait tout pour se faire violence mais... disons que Matthew avait de très bons moyens de persuasion et elle finissait toujours pas craquer.

Elle finit par l'entrainer vers l'endroit où se trouvait JJ et Eden, se plaquant un sourire convaincant sur le visage. Pourvu qu'il n'ait rien vu, pourvu qu'il n'ait rien vu ! Aussitôt auprès d'eux, elle prit Eden dans ses bras avant de coller un gros baiser sur sa joue. Elle fit de même avec JJ avant de laisser:

« Salut vous deux ! Chuis contente que vous soyez là ! Eden, tu le connais déjà mais JJ, je te présente Matthew. Matt, voici JJ. »

Ce n'est que trop tard qu'elle remarque alors la présence des jumeaux Waith. Un mauvais frisson lui parcourt alors l'échine. Décidément, cette soirée allait de mal en pis ! Son sourire se crispa quelque peu mais elle ne se laissa pas démonter pour autant. Elle connaissait les Waith depuis des lustres, c'était peu de le dire. Et si Eden était toujours ami avec eux, Dixie ne pouvait plus les supporter depuis belle lurette. Pourtant ses parents avaient cru bon de la fiancer à ce bellâtre de Noxalis. Ah, la lucidité parentale dans toute sa splendeur !

« Salut Appolo. Noxalis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Lun 30 Aoû - 23:39


Bon alors elles arrivent mes deux tequila? J'ai un besoin urgent d'étancher ma soif calcinante. Ici on étouffe, il me faut de l'alcool sinon je ne vais pas tenir. Regarder moi tous ces débiles qui dansent là-bas. Oui j'en fais partit, mais rien ne m'empêche de les traiter des débiles. J'ai même tous les droits; encore je devrais même les insulter à voix haute pour ne pas être focus. Mais aucun tordu n'est là pour m'écouter. Bande d'abrutis vous finirez tous par crever seul; et si ça conitnue moi aussi. tiens ça c'est débile et nul. J'essaye de faire disparaître cette idée de ma tête mais évidement elle s'y cramponne encore plus. que quelqu'un me parle. « Matt, je t'ai déjà dis de ne pas faire ça et encore moins en publique ! Je suis pas vraiment seule, à vrai dire j'ai rendez-vous avec lui. » Ca c'est Dixie. Comment je le sais? Car de une il n'y a qu'elle qui peut me parler avec cette voix stressée, blasée et si sexy. De plus vu que je l'ai embrassé avant elle ne peut que rétorquer à mon geste. Je t'amenerais en enfer avec moi Dix' crois moi sur parole je te laisserais pas seule ici. Merci de m'avoir parlé; mais je ne sais plus pourquoi je voulais qu'on me parle. Sans doute oublier une pensée. Tant mieux je lai oubliée. Tiens mes deux tequila en plus arrive. Si ça ce n'est pas de la grande classe. « Matt, écoute-moi. Jure-moi que ce soir tu te tiendras à carreaux ok ? J'ai vraiment besoin que tu sois sage ce soir. Après... après je ferais ce que tu voudras. Tout ce que tu voudras. » Quoi? Comment ça je dois jurer? Et pourquoi devrais-je me tenir sage? Et depuis quand elle me donne des ordres. Ho si tu savais comme tu es sexy ainsi stressée. Stressée de quoi? Je m'en fou après tous. Je glisse mes mains sur tes hanches, t'attirant à moi de façon si provoquante. « Tu as besoin que je le sois...pourquoi? Et si moi j'ai pas envie... Voyons on s'en fout des autres...et puis tu es si sexy...bon d'accord je me tiens à carreau mais je promet rien sur la durée » Pourquoi je suis toujours aussi méchant? Méchant ? Non juste que l'on ne peut pas me faire confiance. Et je sais qu'ainsi Dixie va stresser encore plus ayant peur que je fasse un seul pas de travers. Bon allez je suis gentil ce soir je vais être sage promis. Enfin ça tu n'en sauraus rien jusqu'à la fin de la soirée. Elle me lance un tellement beau regard que j'hésite d'un coup à ne pas rompre cette promesse. Pour une fois que c'est moi qui craquerais... Je prend mes deux verres, au faite pourquoi j'en ai deux? Tant pis je la suis. En marchant, je caresse avec provoquation son dos. Rien de bien méchant enfin elle pourrait me gifler pour cela si elle le voulait. Elle s'arrête; je lève les yeux et voit le mec de tout à l'heure. tiens le maladroit à l'appreil dentaire. Il connait Dixie? Je le connais pas...enfin je crois. Il y a une tête blonde à droite, mes yeux se posent sur... Eden?! Je le regard. Mince paraitre normal. Je renferme ma surprise dans un regard neutre et arrogant. Je suis doué, j'en suis persuadé. qu'est-ce qu'il fout ici? Etait-il ici depuis longtemps? Il connait Dixie? Moi oui je suis con ils sont ami. Merde pourquoi je suis entrain de stresser pour le fait qu'il m'ai vu entrain de la toucher? Je m'en fou. Oui mais alors pourquoi là je suis entrain d'essayer de me persuader de cela? Stop Matty arrête de penser. « Salut vous deux ! Chuis contente que vous soyez là ! Eden, tu le connais déjà mais JJ, je te présente Matthew. Matt, voici JJ. »Alors lui c'est JJ; sans doute des abréviation. Ouai je suis hyper perspicace parfois. JJ ça veut dire quoi? Jean-Jacque, Jason-Jack, Jack-Jackson... Ouai ok j'arrête c'est chiant. « JJ... Nan je connaissais pas; ravit mec. Oui je le connais lui; comment ça va Lauhs? Noxalis. App' » Les deux derniers je viens de les voir du coin de l'oeil. Je connait pas trop Nox' enfin du vue; Apollo elle par contre. Je souris dans ma tête. Elle je la connais bien; même si un point vient ternir mes souvenirs. C'est bien elle qui a tous cassé l'autre soir avec Eden? Ouai ba tant pis elle est canon. Pourquoi j'ai parlé ainsi à Eden? Car se qui s'est passé l'autre soir ce n'est rien. ho il croit que je vais lui sauter dessus et l'embrasser? Il rêve il n'est rien pour moi. Oui c'est ça il est absolument rien. Ca voulait rien dire. Je détourne les yeuxpour regarder Apollo au moins je suis moins troublé...

___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Dim 5 Sep - 1:59


    Je viens d'oublier pourquoi j'avais autant envie de venir ici. Pourquoi diable me suis-je jeté dans la gueule du loup ? Tout l'enthousiasme que j'avais précédemment viens de s'évaporer. Une ivresse qui quitte mon corps. J'ai l'impression d'être un bourré après la soirée. L'alcool a désertée mon sang et ne reste que l'arrière goût amer, la tête en feu, l'estomac en vrac. Et l'estomac on peux dire que je l'ai bien en bordel alors que je revoit Matt se penchait pour embrasser Dixie. Mon regard est comme aimanté vers eux. Pourtant face à moi j'aurais un excellent moyen de passer une bonne soirée. JJ est d'une compagnie que j'apprécie particulièrement. Il me fait rire, il est mignon, il me changerai les idées. Mais rien à faire putain. Je les vois s'observer, ils semblent échanger quelque mots. Je focalise un peu plus mon regard, plisse les yeux sans même m'en rendre compte. Je me damnerai, vendrai père et mère pour savoir ce qu'il lui susurre à l'oreille. Ou alors pour qu'il me susurre à moi aussi quelque chose à l'oreille. Navrant. Je me désespère parfois. Mais non, vraiment il faut que je sache. Pourquoi se tiens-il s'y près d'elle, pourquoi lui jète-t-elle un tel regard ? C'est vrais qu'elle m'avait avouer avoir flirter avec Matt. Elle avait aussi affirmée qu'elle ne le ferrait plus. J'avoue que cela m'avait rassuré, et embêté à la fois. Si Matt lui plait, sachant que je n'ai pas de chance avec lui, est-c'qu'elle ne ferait pas mieux de s'en foutre de moi et d'aller vers lui ? Mais c'est aussi une amie, une amie qui sais depuis longtemps tout ce qui se bouscule dans mon crâne dès que l'on prononce le prénom Matthew. Et puis sincèrement, savoir qu'ils sont proches me blesse. Toutes les filles que je peux voir au bras de Matt me heurte. Imaginer Dixie à leur place, l'imaginer dans ses draps, son odeur à lui sur sa peau à elle. C'est une petite torture. Perdue dans mes pensées, j'avais presque oublier où j'étais. J'en arrive parfois à envier les fous, qui se déconnectent de la réalité. C'est d'un égoïsme qui m'écoeure certes, mais parfois j'aimerais tan pouvoir moi aussi passer en mode off. Plus de maladie, plus de conflit, plus de problème d'argent et encore moins de coeur. Juste moi végétant dans une salle aux mur capitonnés. Bah ouai capitonné quand même, histoire que ça fasse vraiment fou dangereux. Je m'égare je crois, peut être que je suis un peu cinglé en faite. 'Fin qui ne l'est pas quelque part ? Dixie a entraîné Matt jusqu'à moi et JJ. Je les observe, remarque la main de Matt qui disparait derrière le dos de Dix. Peut-être pour une caresse ? Promesse d'une belle nuit ? Ou peut-être que je vire parano ? J'sais plus trop... « Salut vous deux ! Chuis contente que vous soyez là ! Eden, tu le connais déjà mais JJ, je te présente Matthew. Matt, voici JJ. » Je suis parfaitement immobile. Une vrais statue de cire, la musique détachant de minuscules copeaux de peau synthétique à chacune de ses pulsations. Je me désagrège dans le son hypersonique qui résonne dans cette putain d'église. Oh oui cette putain de putain d'église. Et me demandez pas de vous dire pourquoi, vous aviez franchement qu'à suivre un peu mieux c'que je raconte. Somme toute je fini par bouger les muscles de mon visage, poupée de cire devint poupée mécanique. Un sourire se plaque sur mes traits, scotché à force d'habitude et de bonne volonté. Cherchez pas avec ma douleur je suis le plus rude. « JJ... Nan je connaissais pas; ravit mec. Oui je le connais lui; comment ça va Lauhs? Noxalis. App' » Et puis sa voix. Le masque se fissure, mon sourire vire cheshire, piano de dent blanche soudain mal accordé. Il y a une fausse note. Il ne m'appel même pas Eden, après ce qu'il s'est passé l'autre soir. D'accord d'accord je suis partie, j'ai fuit. Mais j'ai fuit ma peur Matt, pas toi. Je pense que tu n'as pas compris. Ou alors tu n'en à rien à faire. La seconde option me semble plus juste, plus proche de ce que tu es. Pourtant je refuse de cedait face à toi, tu es le seul devant qui je puisse être vraiment provocateur. Alors je fixe mon regard dans le tiens. Mais c'est toi qui fuis. j'hésite alors, oserais-je ? Et puis, pourquoi pas ? « D'puis l'autre jour où tu m'as embrassé Wolden rien, et toi ? »

___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Dim 5 Sep - 2:41

« Matt, écoute-moi. Jure-moi que ce soir tu te tiendras à carreaux ok ? J'ai vraiment besoin que tu sois sage ce soir. Après... après je ferais ce que tu voudras. Tout ce que tu voudras. »
« Tu as besoin que je le sois...pourquoi? Et si moi j'ai pas envie... Voyons on s'en fout des autres...et puis tu es si sexy...bon d'accord je me tiens à carreau mais je promet rien sur la durée »

Et voilà qu'il l'enlaçait de la manière sexy dont lui seule avant le succès. Sans faire de gestes brusques, Dixie se dégagea et jeta un regard inquiet du côté de JJ et d'Eden. Ils semblaient en grande conversation. Tant mieux. Dixie ne voulait absolument pas que ça dérape ce soir. Et Dieu sait qu'elle avait à se faire pardonner des conneries. Mais ce n'était pas le moment de pleurer. C'était le moment de gérer et de gérer comme une pro. Elle savait le faire, elle allait le faire et tout se passerait bien. Tout le monde s'en sortirait sans dommage.
Elle n'avait pas vraiment obtenu la réponse qu'elle souhaitait entendre mais venant de Matthew c'était largement mieux que rien. Ni une ni deux, elle se mit en route vers ses deux amis, se collant de son moule habituel d'assurance et de gaieté. Elle ne devait surtout pas attirer les soupçons d'Eden, surtout pas. Ils parvinrent à les rejoindre sans trop de difficultés et elle s'empressa de les saluer.

« Salut vous deux ! Chuis contente que vous soyez là ! Eden, tu le connais déjà mais JJ, je te présente Matthew. Matt, voici JJ. »

Mais voilà déjà que son sourire commençait déjà à fondre sur pied. Trop occupée à guetter Eden, elle n'avait pas remarqué avant cet instant, les deux autres personnes qui l'accompagnaient à l'exception de JJ: les jumeaux Waith. Elle les salua assez indifféremment tandis que Matthew:

« JJ... Nan je connaissais pas; ravit mec. Oui je le connais lui; comment ça va Lauhs? Noxalis. App' »

Elle reporta alors son attention sur Eden. Il était tout simplement dans tous ses états. C'était loin d'être flagrant mais elle le connaissait tout de même. Il était sans dessus dessous et tou ça à cause de la présence de Matthew. Elle priait toujours pour qu'il n'ait rien vu précédemment. Mais sans doute que non, sinon il sera dans un état bien pire que cela et ça, elle ne le supporterait pas.
Matthew pour sa part avait semblé sur ses réserves brusquement. Qu'est-ce qu'il se passait au juste ? L'atmosphère était étrange, c'était peu de le dire et ça la perturbait un peu. Mais ce n'était rien avant qu'Eden, transfiguré, balance d'un coup d'un seul:

« D'puis l'autre jour où tu m'as embrassé Wolden rien, et toi ? »

Dixie manqua de s'étouffer avec sa boisson. Ca c'était un truc qu'Eden avait homis de lui confier ! Matt ce n'était pas étonnant, ils ne se faisaient pas ce genre de confidences. Mais Eden, tout de même !
Son regard, médusé, passait de l'un à l'autre sans s'interrompre. Ses méninges marchaient à plein régime. S'ils s'étaient embrassés, est-ce que ça voulait dire que Matt était bi, qu'il avait même des sentiments pour Eden ? Oulalalah, sa tête menaçait d'exploser tout bonnement. Elle ne dit rien, préférant rester en retrait de leur échange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Matthew Wolden

avatar

ϟ messages : 235
ϟ pseudo : nevada
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : sylvester ulv

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Dim 5 Sep - 2:45


La vie est une galère dans laquelle rien de sert de se battre on finit toujours pas perdre. On gagne des duels, on gagne des batailles mais la guerre c'est pas nous qui décidons qui la remporte. Pas la peine de choisir le camps des gagnants, pas la peine de fuir. La vie c'est la vie. Matt' venait de comprendre le comportement de Dixie. Enfin nan il comprenait pas pourquoi lorsqu'il y avait Eden Dixie se glaçait avec lui. Pourquoi en publique elle ne voulait qu'il n'y ai rien. Mais lui il venait d'un coup de réaliser qu'il n'avait pas intérêt à faire quoi que ce soit de plus. La raison? Ce regard, ce visage, ces cheveux. Eden. Là juste près d'eux, face à eux. Matty se força à ne rien laisser paraître. Se qui s'était passé le soir dernier ne signifiait rien. Ce n'était qu'un baiser. Matthew n'avait cessé de se répéter ça encore et encore. Son attention fut détourné par les présentation avec JJ; petit bonhomme étrange. Petit? Non il devait avoir le même âge qu'eux, peut-être un an de moins que Matty. Il était...différent. Mais si Dix' l'appréciait pourquoi serrait-il ignoble? Il salua ensuite Noxalis et Apollo. hum délicieux souvenirs. Cette fille était une garce, il la haïssait. Pourtant c'était lui qu'il haïssait c'était son reflet dans les yeux d'Apollo car ils étaient identique en bien des points. Juste avant de tourner de nouveau le regard evrs la blonde Matt' eut le temps d'apercevoir la réaction d'Eden. Ce sourire qui devint si faux. Quoi? Qu'avait-il fait? « D'puis l'autre jour où tu m'as embrassé Wolden rien, et toi ? » La phrase claqua. Matthew resta bloqué sur Apollo, qui elle tourna les yeux vers Eden. Les autres faisant l'allée-retour entre lui et Matty. Pourquoi lui balancer cela à la figure? Que voulait-il au juste? Il avait eut se qu'il voulait. Un baiser. Matthew serra la mâchoire. Depuis quand un môme se permettait de le descendre ainsi. Même si c'était Eden, il n'avait pas le droit. encore plus parce que c'était lui, parce que c'était lui qui l'avait embrassé, parce que c'était lui qui l'avait chambouler, qu'il l'avait affecté... Le regard noir, froid et mauvais de matty ne fit que passer. Rien de bon en prévision; mais Nox et apollo n'en virent rien. Jjj ne le connaissait pas assez pour comprendre ce bref éclat. « Désolé que ta vie soit si plate pour que juste un baiser de ma part soit ta seule aventure en quelques jours. Moi j'ai baisé Apollo, et aussi ta voisine. Sinon ça va, vous avez soif? » Vous avez dit connard de première? Non juste sans état d'âme, le pire salaud de cette pièce peut-être. Et ce n'était pas un blondinet qui allait le descendre ainsi. A ce jeu Matt' était bien plus fort. Si Eden se pensait provocant il allait être servit. Bien qu'au fond Matt' regrettait déjà ses paroles. Il tourna son regard vers la salle puis revint vers Eden. Satisfait, moqueur, sans émotions. Il sourit à Apollo et Nox, idem à Dixie qui semblait essayer de comprendre et JJ qui semblait vouloir disparaitre. Il n'y avait sans doute que Matty qui était fière et pas du tout surprit ni dérangé. Et peut-être Apolo, bien qu'elle affichait un air légèrement surprit de ses dires...


___________________________

    ♛ MATTHEW WOLDEN « Alors moi je t’ai cru. A chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution.... 3 words, 8 letters and I’m yours. »« Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Campbell

avatar

ϟ messages : 113
ϟ pseudo : Hystoo
ϟ crédit : WILDBITTERNESS
ϟ célébrité : Lily Loveless

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Dim 19 Sep - 21:18

Naomi était au courant qu'il y avait une fête au Purgatory. Elle ne savait pas vraiment si elle allait y aller, non pas que l'envie lui manquait.En fait elle était suffisamment sortie pendant les vacances et ce avec pas mal de monde. Elle surveillait son portable qui était sur le bord de son bureau, elle aurait aimé recevoir un message de sa moitié, Emily, qui lui dirait qu'elle souhaitait y aller avec elle à cette fête qui s'annonçait pas mal. Elle n'arrivait même plus à faire semblant de travailler sa philosophie. Elle se leva et alla ouvrir son placard, l'anarchie y était totale et rares étaient les vêtements qui étaient encore impeccablement pliés. Elle pris la robe noire qui trainait sur le dessus et l'essaya. Ce serait vraiment la robe parfaite pour cette maudite soirée.

Elle s'affala sur le lit. Lorsqu'elle reconnu le bruit de son téléphone qui vibrait sur le bois de son bureau. Un immense sourire fendit son visage et elle se leva d'un bond. Il faut croire que le bon Dieu l'avait entendu car le message qu'elle venait de recevoir venait d'Emily et elle voulait sortir avec elle ce soir au Purgatory. Elle répondit qu'elle la rejoignait à l'entrée et descendit comme une fusée dans les escaliers. Et sortit sans oublier de fermer la porte à clef. Elle mis la clef sous le paillasson et son portable dans son soutien-gorge. Elle partit d'un pas léger et joyeux en direction de la fête. Plus elle se rapprochait plus son cœur battait fort et mieux elle se sentait. Elle se posta pas loin de l'entrée, elle guettait les gens qui arrivait, certains étaient déjà bien défoncés, à la recherche de sa petite amie qui n'allait pas trainer. Elle reconnut JJ, Dixie, une fille qu'elle n'aimait pas trop et elle vit aussi qu'Eden était là, si Emily et lui se trouvait nez-à-nez ça allait peut être faire des étincelles mais elle veillerait à ce que ce genre de situation n'arrive pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence H. Johnson

avatar

ϟ messages : 69
ϟ pseudo : Ever
ϟ crédit : lemon.incest
ϟ célébrité : Emma Watson

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Mar 21 Sep - 0:59

J'ai toujours été fascinée par les églises et les cimetières. Je sais pas pourquoi ; je suis même pas croyante. La seule "religion" qui que je suis habituée me parle à moi, c'est la fête. Et maintenant que je suis habituée à la "faune locale", j'avais pû recommencer à pratiquer. Enfin. Et je me suis rendu compte qu'ici à Bristol, c'est au moins mille fois plus fun que toutes les fêtes BCBG où j'ai été à Londres réunies. Au moins ici, ils ne font pas semblant. Faut croire que je me décoince.

On m'a donc dit vite fait cet après-midi que y'allait avoir une fête cette nuit. Déjà plutôt emballée par l'idée de base, ç'à étét pire quand j'ai su où ça allais être. Danser sur les tombes, c'est un bien meilleur hommage que les fleurs, non ? Et puis au moins, ça fane pas. Enfin bref, ce soir, la jeunesse de Bristol se réunirait là-bas pour vivre un petit moment de bonheur intense. Soit dû à l'alcool, soit à la drogue qui fait planer, soit au sexe ou à la danse ! Et puis dans ces fêtes là, on sait jamais comment, avec qui et où on va finir. Et c'est ça qui est excitant.

Je m'empressa de mettre la première robe et les chaussettes qui me tombait sous la main, je me maquilla à outrance, j'enfila mes docs, j'indiqua à mes parents que je me cassais mais ils s'en foutaient autant que moi je m'en foutais d'eux.. Je courais dans les rues où je croisa pas grand monde ; logique, ils y étaient déjà tous... J'arriva aux alentours de l'église, j'entendais la musique et je coura encore plus vite. J'entra en catimini et je me glissa dans un coin près du bar, après m'être chercher à boire. En chemin, j'avais croisé pleins de monde, que je connaissais plus ou moins. Je bougeais au rythme de la musique assourdissante tout en claviotant sur les touches de mon blackberry. Je regardais les gens, finissant finalement par me joindre à eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Cook
    Cook ♣ administrateur

avatar

ϟ messages : 1120
ϟ pseudo : cookie monster
ϟ crédit : coca cola
ϟ célébrité : jack o'connell

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Mar 21 Sep - 2:08

Lorsque Cook réalisa l'heure qu'il était, il sortit du bar déjà à moitié ivre même si le jeune homme avait une capacité incroyable à tenir à l'alcool, pour se rendre à cette fameuse église abandonnée où la fête était attendu. Tout le monde en parlait depuis deux semaines, faut croire que c'était l'évènement de l'année ! Évidemment, durant l'attente de son jugement, Cook ne devait en aucun cas se rendre à des soirées diverses et variées. C'était si mal le connaitre... Marchant les mains dans les poches de sa veste, évitant de se faire remarquer, même si l'envie de chanter gaiement était omniprésente, James se dirigea à pied en direction de la maison où il logeait depuis quelques jours, autant dire chez sa mère... L'alcool qu'il avait ingurgité le rendait davantage inconscient et sans limite. La nuit commençait à tomber quand Cook arriva chez la femme qu'il devait appeler maman. Mais bizarrement la maison était vide et la porte ouverte... Pas vraiment en état d'essayer de comprendre le pourquoi du comment, James attrapa une bouteille de whishy et partit directement à l'endroit où se trouver la soirée, seul, s'arrêtant deux, trois fois en chemin pour pisser dans les caniveaux. Il n'avait évidemment pas oublier de prendre avec lui, un petit sachet de poudre blanche.

Fumer. Boire. Danser. Boire encore. Danser. Jusqu'à être totalement déconnecté. Cook était arrivé il y a quelques heures déjà, bien avant que la foule soit aussi dense, mais ne cherchait plus à intercepter les personnes qui pouvaient éventuellement connaitre depuis un moment. Il s'était enfilé un petit sachet de poudre blanche quelques heures plus tôt, la drogue faisait toujours effet. Automatiquement, celui-ci s'était rapproché d'une fille. Ils semblaient autant défoncés l'un que l'autre mais cela ne les empêcher pas de continuer à danser. Le jeune homme ne se gêna pas pour poser ses mains sur elle et parcourir chaque parcelles de son corps, toujours en dansant. Son sang bouillonnait en lui comme un volcan en irruption et l'excitation le gagnait peu à peu. Son esprit divaguait dans un monde parallèle; un monde beaucoup plus merveilleux et enchanté que la réalité. Les effets de lumières y jouaient pour beaucoup. Cook s'approcha un peu plus prêt et les lèvres de la jeune fille finirent par frôler les siennes, pour se transformer en baiser langoureux au milieu de cette foule en délire. Le son résonnait, la chaleur était omniprésente, quelques bousculades mais tout paraissait normal. La drogue qui stimulait les efforts du jeune homme se dissipait petit à petit, et celui-ci commençait à sentir l'épuisement monter en lui. La soirée continua ainsi. Tout le monde semblait oublier en l'espace d'une soirée leurs putains de problèmes.

Quatre heures maintenant qu'il était là. Cook s'était arrêté de danser depuis plusieurs minutes et avait enfin aperçu Naomi au loin. Une salutation dès plus enthousiasme de la part de celui-ci envers son amie, eut le bénéfice de là faire sourire. James apporta un verre à ses lèvres qu'il but en une gorgée et son regard se posa autour de lui, reprenant petit à petit son souffle et ses esprits. Il essayait de profiter de la soirée, comme il pouvait, prévoyant certainement de coucher avec cette fille qu'il avait embrassé plus tôt dans la soirée. Ou une autre, quelle importance... De toute façon, aux yeux du jeune homme aucune arrivée à la hauteur de Effy. Du moins pour le moment... D'ailleurs à ce propos, elle et Freddie n'étaient visiblement pas de la partie ce soir. C'était pas plus mal, pensa alors notre jeune Cook qui intercepta un autre verre. Les minutes défilaient à une vitesse incroyable... Cook était trop défoncé pour avoir la notion du temps et comprendre quoique se soit. Les images autour de lui tournoyaient comme un manège enchantée, son champ de vision devenait légèrement brumeux et les gens qui se dandinaient à ses côtés n'étaient plus que des formes disproportionnées. Pourtant, un sourire béat collé au visage, Cook appréciait cet état d'euphorie, tout cela l'amusait. Évitant tant bien que mal les personnes sur son passage, Cook déambulait sans vraiment savoir où il allait, percutant quelqu'un à deux reprises. La chaleur devenait insupportable, le jeune homme avait la désagréable impression d'étouffer. Instinctivement, il trouva rapidement la sortie et pu inspirer une grande bouffée d'air frais. Quelle soulagement !... Il faisait nuit noire. la fraicheur était présente mais c'était plutôt plaisant. Toujours ce fameux sourire qui semblait exprimer une satisfaction exagérée, Cook s'éloignait petit à petit de l'entrée du bâtiment sans réaliser exactement ce qu'il faisait. Errer. C'était ce qu'il savait faire le mieux. Il finit par baisser sa braguette pour uriner et évacuer les litres d'alcools qu'il s'était enquillé. James laissa alors tomber sa tête en arrière lâchant un soupire de soulagement.


___________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darcy-Rose Johnson
Dixie Super bitch
avatar

ϟ messages : 480
ϟ pseudo : Lou
ϟ crédit : Union Jack.
ϟ célébrité : Sky Ferreira

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Mer 22 Sep - 0:24

A son tour, Dixie sortit lentement des toilettes en soupirant. Elle avait passé quelques minutes là après le départ d'Eden et de Matthew. Elle avait eu besoin de digérer un peu tout ce qu'il venait de se passer. Ca lui paraissait s'être déroulée il y a des années déjà mais en même temps tellement près d'elle qu'elle en aurait tremblé.

Tant de choses s'étaient jouées à des détails prêts ce soir. Il y avait eu cette engueulade avec Eden et Matthew. Dixie ne s'était jamais sentie aussi mal de toute sa vie, vraiment jamais. Ca lui avait retourné l'estomac, tordu les boyaux et elle avait même été prête à pleurer, ce qui ne lui arrivait jamais. Eden avait été à deux doigts de découvrir la vérité concernant sa relation avec Matthew et celui-ci avait été jusqu'à mentir et frapper Eden pour la couvrir. Vous imaginez un peu la scène ? Cataclismique ! Et ce n'était rien avant qu'Eden ne se mette à saigner. Là, ça avait vraiment été la panique à bord. Elle les avait emmenés en quatrième vitesse aux toilettes pour nettoyer tout ça avant que le sang n'infecte Matt aussi. Fichu virus ! Là dessus, elle avait poussé Matt à emmener Eden à l'hôpital, ce qu'il avait fais non sans l'embrasser au passage. Quel idiot ! Il ne payait vraiment rien pour attendre franchement !

Mais là, Dixie s'était alors retrouvée toute seule avec toutes ses interrogations et toutes ses peurs avaient refait surface sans lui demander son avis. Elle s'était alors sentie empressée et s'était mise à halter. Il lui avait fallu plusieurs minutes pour calmer son angoisse ainsi que pour retenir les larmes qui menaçaient de dégringoler à flots interrompus sur ses joues. Elle avait horreur de perdre les pédales de cette manière, heureusement que personne n'était là pour la voir. Car en réalité, elle était coutumière de ce genre de mini crise d'angoisse. Elle n'arrivait pas souvent et elle n'était pas très intense non plus mais elles la submergeaient toujours quand elle était à bout et qu'elle ne parvenait plus à lutter. Elle était passée si près de perdre Eden ce soir qu'elle ne se le serait sûrement jamais pardonné de toute sa vie. C'était peut-être un cliché stupide et tout ça mais pour lui, ça ne la gênait pas. Pour lui elle ferait n'importe quoi. Mais c'était justement ce qu'elle n'avait pas fais pour lui qui posait problème en cet instant. Elle avait continué à coucher avec Matt alors qu'elle connaissait pertinemment les sentiments d'Eden à son égard. Elle savait qu'il n'était pas dupe, qu'il ne les avait pas cru et qu'elle lui avait très certainement brisé le coeur et lui ne lui en tenait même pas rigueur. Elle se disait vraiment parfois qu'elle ne méritait pas une amitié comme la sienne. Elle ne méritait que ce qu'elle semaint: le chaos.

Finalement calmée au bout de plusieurs minutes, Dixie avait fini par pousser calmement la porte des toilettes pour en sortir. La musique du Purgatory l'avait alors envahi à nouveau. Elle le sentait pulser, faire vibrer son coeur et se diffuser dans son sang mais elle n'avait plus du tout l'âme à ça. Elle n'avait plus qu'une seule envie: se cacher sous sa couette. Mais il n'était pas né celui qui verrait Dixie fuir une Skins Party. Elle allait se remettre à faire ce qu'elle faisait le mieux: perdre pied.
Et comme tout un symbole, c'est son très cher dealer qui passait par là. Avec un grand sourire, elle se dirigea vers lui. Ni une ni deux, elle était déjà fournie en tout ce qu'elle pouvait rêver de mieux sur le marché. Le fric, c'est chic ! Adossée au mur entre les portes des deux toilettes, elle commençait tranquillement à ouvrir son sachet de speed. Lorsqu'elle entendit la porte s'ouvrir juste à côté d'elle. Elle adressa un pauvre sourire à la personne qui en sortait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-of-sunshine.forum-actifs.net
Lisa Cook
    lisa ♦ psychotic british

avatar

ϟ messages : 253
ϟ pseudo : ANNE+NANA

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Mer 22 Sep - 2:00


« Putain de merde. »

Putain de merde. Ça sent la bière, les meufs, l’arrogance et la drogue. Un bon mélange dans un décor plutôt lugubre, but whatever. Vous savez comment ça se passe. Une skins party, c’est chaud & monopolise votre énergie comme vous y aurais jamais cru. Lisa apparaît dans cette atmosphère, presque engloutit dans la foule. Ses grands yeux dévisagent tous ceux qui l’entourent. La musique l’entraine facilement, un gars lui donne un verre. Verre qu’elle finit par jeter dans la tronche d’une nana. Après quoi elle s’éclipse tout aussi doucement qu’elle est arrivé. NB : on appelle ça aussi, filer à l’anglaise. Ça l’a fais sourire, un peu niaisement. Un sourire niais qui lui donne cet air débile.

Lise, Lisa, dans quoi tu t’es foutu ? Peu importe où, mais elle compte bien faire honneur à cette soirée de barjots. On la caractérise par ce foulard autour de la tête. Une marque qui fait honneur à tout les britanniques du quartier. Et comme toute reine, elle cherche son bras droit. Quelqu’un qui pourra tempérer ses folies (ou pas). Lisa, reine dans couronne, ne cherche pas la gloire. Non non, pas de gloire. Une cigarette suffit pour assouvir ses poumons. Certes il est difficile de suivre la logique de Lisa Cook. Mais en même temps, il ne faut pas y réfléchir deux fois puisque Lisa n’est pas/ne sera jamais logique. Ouais. La psychose de la maniaco-dépression n’a pas de logique. Attend-toi à rien, et surtout pas à comprendre une nana comme celle-là.

Revenons à cette skins party. Un état d’esprit qui déboussole toute une génération de tarés. Au bout de quelques secondes elle finit par repérer son frère Cook, qu’elle salut par un simple et faux sourire. Il n’y a rien de mesquin là-dedans, il s’agit juste d’amour fraternel
(conceptualisé uniquement par les Cook). Un peu plus loin elle repère JJ, qu’elle salut d’un signe de la main.

Main dans les poches, clope au bec : elle se fait chier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Fitch

avatar

ϟ messages : 19
ϟ pseudo : sacha
ϟ crédit : push up
ϟ célébrité : kathryn prescott

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Sam 25 Sep - 22:50

    Maintenant, cela faisait une bonne heure que la jeune rousse, seulement vêtue de ses sous-vêtements, était étendue au sol admirant le plafond blanc de sa chambre en observant les ombres venant de la rue dehors. Emily tenait une bouteille de vodka à moitié vide dans une des ses mains entourée de ses vêtements qu'elle avait précédemment retiré après être revenue d'une virée au bar au coin de la rue. Emily était en train de réfléchir à quelque chose au rythme d'une musique qui résonnait dans ses oreilles. Cela faisait, à présent, une bonne semaine qu'Emily était revenue de ses vacances en France, la petite rousse avait rouspété la majorité de son séjour, elle avait d'ailleurs fait tout son possible pour éviter sa jumelle Katie et sa chère mère. James n'était pas vraiment la meilleure compagnie au monde, mais au moins elle pouvait le frapper quand il ouvrait la bouche. C'était terrible comment Naomi lui manquait. Mon dieu, elle ne pouvait pas supporté trois semaines entières à endurer ce merdier. Emily ne voulait qu'une chose retrouvait sa Naomi, pourtant depuis son retour à Bristol, Emily broyer du noir, elle n'avait pas envoyé le moindre petit signe de vie à Naomi depuis a peu près deux jours. Tout a commencer lors de son retour, Emily était tellement pressé de retrouvé la jolie blondinette que dès qu'elle fut hors de l'avion, Emily se dirigea le plus rapidement possible en direction de chez Naomi. Une fois arrivée devant la demeure de la blondinette, Emily fut légèrement surprise lorsqu'elle aperçut par la fenêtre Naomi entrain de rigoler au éclat en compagnie d'un jeune homme à la crinière blonde qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Sans plus tarder, la petite rousse sonna à la porte d'un cote pressé de revoir sa belle mais d'un autre curieuse de savoir qui était ce blondinet. Après quelques minutes t'attende, la porte s'ouvrit enfin sur Naomi, la jeune rousse lui sauta immédiatement au cou et elles s'échangeraient un langoureux baiser. Le baiser terminée, Emily jeta un œil discret au jeune homme qui était toujours installé sur le sofa, bien rapidement, Naomi lui présenta sous le nom d'Eden et lui expliqua la situation dans laquelle il se trouvait comme le fait qu'il soit séropositif. Au début, le jeune Eden ne la dérangeait pas plus que ça mais au fur et à mesure des jours la jalousie d'Emily fit rapidement son apparition et le fait qu'il soit aussi proche et autant présent dans la vie de sa belle blonde n'a fait qu'envenimer la situation. Malheureusement pour Eden la jalousie d'Emily se fit de plus en plus présente alors elle lui a radicalement ordonné de prendre ses cliques et ses claques et de ne plus jamais côtoyer Naomi.

    Emily qui était toujours coucher à même le sol fut interrompue dans sa réflexion quand au bout de quelques instants, elle réalisa qu'on frappé à la porte de sa chambre. La musique ayant été mise à fond, elle n’avait pas tout de suite entendu les coups sur la porte. Il fallut que la personne s’y prenne à deux fois. « Emily, ouvre cette porte, tout suite ! » Malgré la musique, Emily n'eut aucun mal à reconnaître la voix perçante de Katie à travers la porte. Curieusement malgré les cries et les coups sur la porte à répétions de la part de Katie, Emily ne broncha pas d'un poil donc Katie finit par abandonner. Attrapant furtivement son portable, elle regarda une photo d'elle et de Naomi avec de grands sourires aux lèvres. Face à cette photo souvenir, Emily laissa échappé un léger sourire, elle continué à observer et à sourire. Emily n'arrivait pas à réaliser la chance qu'elle avait, elle n'arrivait pas à croire que la fille qu'elle aimait tant l'aimait tout autant. Et voilà que désormais la petite rousse était entrain de tout foiré, leur amour était corrompus à cause d'une chose complétement débile. Non ! Il ne fallait pas qu'elle tombe dans ce genre d'affirmations sans fondements, après tout personne lui a dit qu'il n'y avait pas d'espoir. Tout en s'extirpant de ses pensées qui regroupaient ses nouvelles résolutions, elle décida d'envoyer un message à Naomi :
Citation :
Coucou mon amour, je suis désolé de ne pas t'avoir appeler pendant ces deux derniers jours, je t'expliquerais plus tard. Sinon, tu veux bien venir au Purgatory avec moi ? Si t'es OK, on se rejoint là-bas ?! Bisous. JTM.

    Toute faiblarde Emily essaya de se levé à l'aide de son bras droit qui sous l'effort tremblota légèrement. Décidé à se faire belle pour Naomi, la jeune rousse attrapa une robe courte, assez sexy de couleur noir, elle prit le temps de se maquillée un coup. Une fois prête, Emily se rua vers la sortie, armée de son sac et de son portable. Après dix bonnes minutes, elle arriva devant l'église ou se déroulait la fête. C'était vraiment bombé ce soir contrairement à d'habitude et l'ambiance donnait vraiment envie de s'amuser mais Emily se contenta de s'adosse à un mur, elle sortir une cigarette de son paquet et l'alluma en attendant d'apercevoir Naomi parmi la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
theresa G. Honeywell

avatar

ϟ messages : 149
ϟ pseudo : Cloporte
ϟ crédit : Twisted
ϟ célébrité : Marloes Horst

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   Sam 9 Oct - 22:57


    Un long trait d’eye-liner façon desperate housewife des 60’ … ou effeuilleuse à la Dita Von Teese. Je m’étais mis en tête de ressembler à quelque chose pour une fois, adopter une certaine classe. Ce n’est pas tous les jours que l’on participe à une skins party, surtout lorsqu’elle se déroule au purgatoire. Quand les jeunes déglingués cohabitent avec les morts édentés … bandant.
    Je jetai un dernier coup d’œil sur le miroir de ma chambre. Classe, non je ne l’étais pas mais de toute façon la sueur, la puanteur, l’alcool et autres substances illicites allaient faire de moi la dernière des trainées. Un sac poubelle aurait été plus lucide comme choix.
    Mon portable n’avait toujours pas vibré, j’attendais avec impatience le message de Cassius mais quelque chose me disait que je n’en recevrais pas.

    Le dernier bus était bondé, une vieille, son sac à la main me regarda fixement.
    " - Où donc une jeune fille va donc à cette heure-ci ?

    Je restai un moment à la regarder, un léger sourire se dessina sur mon visage. Je joua un instant avec mes cheveux, puis lâchant d'un air léger :

    - A l'église Madame.

    - A l'église ! A cette heure-ci ! Je n'en ai jamais eut vent ... dommage que je dois préparer le ragout à mon George, je vous aurait bien accompagné sinon. "

    Elle me sourit ... je rigolais, l'image de la voir au purgatoire avec moi, avec ces jeunes alcoolisés, drogués, baisant sur les tombes ... et cette petite vieille au milieu de ce bordel ... Exaltant. L'envie d'y être m'étais encore plus forte.

    Un léger vent soufflait emportant avec lui les ondes puissantes de la musique. Après avoir traversé la ville entière à pied, j’arrivai enfin à mon but. Deux jeunes se tenaient à l’entrée, semblant chercher eux-aussi quelqu’un, ils ne remarquèrent même pas ma présence. Une odeur d’alcool emplissait l’ai ambiant. La fête avait commencé depuis un bon moment, comme d’habitude j’étais en retard.
    Je me glissais parmi la foule, cherchant des connaissances, mais tout me semblait déjà très flou. Des jeunes se bousculaient, tout en m’écartant je sorti me bouteille de rhum bon marché, englouti une bonne rasade …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: God save the teens - EVERYBODY   

Revenir en haut Aller en bas
 
God save the teens - EVERYBODY
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» [Mécanisme] Système de fichiers save et MAJ du jeu
» Save the last Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Chess mess :: ♣ i knew you were going to bristol :: love is green. :: The Purgatory-
Sauter vers: