AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sometimes it's just in a desire [ JJ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Sometimes it's just in a desire [ JJ ]   Jeu 19 Aoû - 19:29



Sometimes it's just in a desire



    J'aime les jolis garçons. Mais attention par jolie j'entend un choix large et particulièrement subjectif. Je déteste les types de principes qui affirment que la beauté n'existe que par canon stéréotypé. On peut trouver beau n'importe qui, il suffit d'enlever la merde qu'on se met dans les yeux. Rien de plus simple je vous assure, on n'écoute pas l'avis des autres et on se fit à son instinct. Bref moi en tous cas j'applique cette manière de vivre. Et même si je peux parfois tomber sur des cons, cela m'a aussi permis de rencontrer, parfois de coucher, avec des mecs géniaux. Perdue dans mes pensées je traverse tranquillement le hall d’entrée du lycée. Il est treize heures et tous le monde manges dehors de toute évidence. Évitant scrupuleusement la cafétéria qui doit être, avec le parc, le seul endroit peuplé actuellement, je monte au premier. Un léger élancement dans mon épaule droite me rappel toute les cinq secondes mon sac qui se balance lentement. Celui-ci est pas mal chargé aujourd'hui, surtout que j'ai éprouvé le besoin de trimballer mon ordinateur portable. Je me demande pourquoi d’ailleurs. Repassant ma matinée dans ma tête, je tourne au bout du couloir pour aller à la sale de détente. Ne cherchant pas à savoir s'il y aurait quelqu'un, de toute façon la salle est assez grande pour rester seul sans gêner un possible occupant, je vais m'assoir sur la gauche dans un des fauteuils. Le mobilier de cet endroit est vraiment en sale état, mais les élèves semblent s'accorder sur l'idée de ne pas le changer. Une question de souvenir et du défoncer-confortable sûrement. Une fois installé je sort de mon sac un sandwich au poulet. J'observe mon repas à travers le plastique transparent qui l'entoure, me demandant franchement pourquoi j'ai acheter un truc pareille. Je retire tout de même l'emballage et renifle un peu le tout, septique. L'odeur m'inspire encore moins mais je tente une bouché. Durant de longues secondes je m'astique celle-ci. Le goût est loin de mes pires craintes, le poulet n'est pas sec et la salade semble fraiche. Malheureusement ceci n'est pas suffisant puisque j'arrive à peine à avaler ce morceau. Depuis quelques jours une nausée particulièrement chiante s'est incrustée au creux de mon estomac, et refuse catégoriquement de partir.

    EDEN - Vie de merde...

    Dit-je en m'enfonçant un peu plus dans mon fauteuil. Soudain une envie germe dans ma cervelle. J'aurais bien envie de voir JJ. Le joli magicien que je drague depuis quelque semaine. C'est une personne vraiment adorable et qui me, aussi inexplicable que ça puisse paraitre, donne envie de sourire. Peut-être est-ce sa bouille enfantine, ou bien les boucles bordéliques de ses cheveux, mais je lui trouve quelque chose de terriblement attachant. De plus c'est un magicien vraiment excellent. Je n'ai eue l'occasion de le voir faire qu’une seule fois, de loin. Mais j'aimerais bien avoir l'occasion de discuter de cela avec lui. Et puis, se serait, avec de la chance, un bon moyen pour me rapprocher un peu plus de lui. Ma décision est prise, je l'appel. Je sors alors mon portable et après quelques secondes de recherche dans mon téléphone, je lance l'appel. A mon plus grand étonnement j’entends une sonnerie retentir à quelques mètres dans le couloir. De là où je suis je ne voit pas l'arrivant, et lui non plus ne peux pas me voir. Cependant je devine que cela doit être JJ. Mon jour de chance va peut-être enfin arriver. Je choisis donc d'attendre qu'il décroche pour voir l'attitude à prendre. Maitre mot sera patience pour le moment.



___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonah Jeremiah Jones
    J.J« Unusual »

avatar

ϟ messages : 729
ϟ pseudo : Kynu'
ϟ crédit : ANNE+NANA
ϟ célébrité : Ollie Barbieri

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: Sometimes it's just in a desire [ JJ ]   Sam 21 Aoû - 21:54

    Cours, médicaments, cours, et encore médicaments, sans oublier les rendez-vous quotidien chez le psy. Une vie bien remplie, mais pas assez variée, ce qui est dommage pour moi, mais enfin, après tout, mon taux de communication est des plus faibles, donc si je sortais, je ne pense pas que quelque chose de palpitant m’arriverais. Je pense que si je demande à mes amis s’ils voulaient vivre ma vie, le taux de réponse serait à cent pour cent « Non merci, JJ ». Mais enfin, avec le temps, je m’y fais à cette vie que les personnes considèrent comme pitoyable. Cook et Freddie y mettent du piment, ils m’apportent le brin de folie dont j’ai besoin de temps en temps, même si en ce moment, la façon dont ils se parlent est à au moins quatre-vingt-cinq pour cent composée de « Ta gueule » ou de « Hum… ». Les bons moments passés avec eux me manquent tellement, je n’en peux plus de les voir se…se… se chamailler, pour être poli, à propos de Elizabeth. Enfin Effy. Enfin, c’est pareil. Enfin bref, je me perds. Calme. Il faut que quelque chose d’autre à part des engueulades ou des longs silences prolongés se rajoutent à ma vie. Et en parlant de ça, magie, quelqu’un s’est ajouté à ma vie. Non, pas une jolie jeune fille à forte poitrine comme Emily ( bien que je ne serai pas contre) mais une personne, très gentille, très sympathique que j’apprécie beaucoup et avec qui je m’entend bien… Tout de normal me direz-vous, mais en fait, non. C’est tellement pas normal que je n’ose même pas en parler au Docteur Felly, mon psy, car j’ai peur qu’il me dise encore que je m’inquiète, que je lui dise que ce n’est pas vrai, alors qu’en vérité, si je m’inquiète, que je ne sais plus quoi penser, et que tout par n’importe comment dans ma tête et que je casse encore la moitié des choses que j’ai dans ma chambre. Pardon, je m’énerve. Enfin, en gros, je veux juste dire que cette personne, elle me fout un doute pas possible. La personne en question s’appelle Eden, je ne sais plus trop comment je l’ai rencontré vu à quel point tout ça me perturbe. Jamais aucune fille ne m’avait dragué auparavant, mais là, je crois que quelque chose de plus surprenant c’est passé. Eden n’est pas une fille, c’est un garçon bien formé, comme Freddie, comme Thomas, Cook, ou encore une bonne partie des gars que je connais. Et lui, il me drague en quelque sorte. Et vu que je l’apprécie beaucoup, je me demande si je ne suis pas en train de tourner et si finalement… Non, Cook m’en voudrait tellement.

    J’avance dans les couloirs sans trop savoir où aller. Cook n’est pas là, Freddie non plus. Je ne sais pas trop avec qui rester parce que je suis un peu considérer comme le malade mental ici à cause de ma présentation soi-disant ratée lors de mon premier jour. Même si le temps a passé, je suis encore le looser, même si en fait, ma présentation n’était pas si nulle que ça, en y réfléchissant. Elle me représente bien, c’est vrai que mes capacités à parler avec es autres sont au plus bas et que je suis doués en mathématiques. Mais ça, personne ne le comprend apparemment. Je viens de finir de manger, ma mère m’ayant préparée un sandwich au thon et une bouteille de jus de fruit pour avaler la tonne et demi de pilules que j’ai à prendre. À cause de la chaleur, tout le monde est paisiblement installé sur la pelouse à l’extérieur pour essayer de sentir un quelconque brin de fraîcheur, ce qu’ils ont peut de chance à trouver à cause des conditions météorologiques du jour. Même les feuilles des arbres ne bougent pas, c’est vous dire s’il fait chaud. Le vent ne viendra pas s’installer avant 17H43, d’après les spécialistes. Bordel, mon téléphone sonne. À chaque fois, cette sonnerie aigue me perce les oreilles, je devrais penser à la changer, un jour, mais je pense que je vais passer pour un looser encore plus si je mets une sonnerie comme j’aimerai la mettre. Enfin bref, je sors de ma poche mon téléphone et vois marqué « EDEN » sur l’écran. J’avançais encore dans le couloir tout en hésitant, il allait encore me faire douter sur mes pulsions du moment et j’allais encore m’énerver, ne pas prendre mes médicaments, décevoir ma mère et… calme. Crise. Je décroche quand même, comme l’idiot incapable sans cervelle débile mental que je suis, et me contente de dire des mots ridicules. « J.J à l’appareil. ». Aha, qu’est-ce qu’il pouvait répondre à ça ? Enfin, je dois aller me caler dans un endroit calme pour répondre au téléphone, sinon les autres vont encore me demander qui c’est, bla bla bla. La salle de détente me paraissait un bon endroit. Il fallait quand même que je lui parle, sinon je pense qu’Eden allait me prendre lui aussi pour un débile au téléphone. La salle de détente était a environ dix pas si j’avançais à une valeur de un mètre par seconde à peu près, j’opterai même pour un mètre et demi par seconde. Je me rapprochais, tout en essayant de trouver quoi dire. « Tu vas bien ? ». Typique d’une conversation qui va tourner à une discussion sur la météo du jour, pour finalement parler des cours. J’entre dans la salle et attend ma réponse, sans vraiment me rendre compte que je ne suis pas seul…

___________________________

    NOT THE SAME AS BEFORE ♣️ everything
    is changing with the time. Friends, life. But I still got
    friends in who I can count everyday. I need them.
    They're just my eveything...♣️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Sometimes it's just in a desire [ JJ ]   Jeu 26 Aoû - 16:47


    « J.J à l’appareil. » Sans rire JJ, c'est toi à l'appareil ? J'aurais pas deviné vue que justement c'est toi que j'appel. Tu es vraiment mignon toi. Je me demande comment tu es habillé tiens, il y a des couleurs comme ça qui me donne terriblement envie de déshabiller. Enfin je m'égare, revenons à nos moutons. brun d'ailleurs mon jolie petit mouton. Je bouge un peu sur le fauteuil, un grande envie d'aller lui dire bonjour en direct m'assaille. Mais je me fait violence et me rassois sur le siège à demi éventré. « Tu vas bien ? » « Oui oui, toi JJ comment vas tu ? » J'attend ça réponse doucement, tranquillement. Je m'appuie le dos au fauteuil en fermant les yeux. Il y a une brise légère qui passe par une fenêtre entre ouverte. Dehors on entend le gargouillis informe des dizaines de conversation d'élèves entrains de grailler. Il doit y avoir ce genre de marée humaine colorée et bruyantes. Les uns mangent en ne prononçant pas plus de trois mots, leur sandwich doit sûrement être trop bon. Puis il y a ceux qui parlent en mangeant, les plus charmant. Enfin ceux qui semble avouer oublier l'existence de leur déjeuner au profit du récit exalté de leur dernière mésaventure. Ou plutôt coup d'l'autre soir. En parlant moi je prend garde à ne pas trop monter ma voix. Je ne veux pas encore révéler ma présence. Ce n'est pas une question de manipulation, c'est juste que... J'ai un peu peur qu'il ne veuille pas me voir. Il me plait et j'ai très envie d'arriver à la séduire. Mais c'est vrais que je me demande parfois si ça peux vraiment aboutir tous ça. Est-c'il comprenait de travers ? S'il s'attachait un peu trop ? Ou si encore moins je m'attachais trop ? Oh non non entre mMax et Matt il faut pas qu'un autre homme s'ajoute dans mon coeur. Enfin j'avoue qu'il y a peu de risque, j'suis conscient que JJ aime plutôt les filles. Disons que j'ai plutôt cette envie qui me taraude. C'est comme des flammèches tentatrice, des serpent séducteur qui me chuchote à l'oreille que ça pourrait être tellement agréable. Je bien doit avouer que je pense pareille... « Tu es loin de la salle de détente dit ? » Me redressant un peu de ma position affalé, je me plie en deux le téléphone collé à l'oreille. Putain que je suis con. Je sent ma nausée repartir en flèche. Comment ais-je pus être si inconscient pour avoir l'extrême mauvaise idée de me pencher ?! Portant ma main libre à ma bouche je ferme les yeux. J'en oublierais presque la présence de JJ tout à coup... Bordel mes où sont mes cachets ?


Spoiler:
 


___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonah Jeremiah Jones
    J.J« Unusual »

avatar

ϟ messages : 729
ϟ pseudo : Kynu'
ϟ crédit : ANNE+NANA
ϟ célébrité : Ollie Barbieri

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: Sometimes it's just in a desire [ JJ ]   Mar 31 Aoû - 17:09

    La salle de repos semblait déserte, personne à l’horizon, un silence total. Ou alors, peut-être que quelqu’un était là sans que je le remarque vraiment. Si je suis absorbé par mes pensées, ce qui est quelque chose de récurent chez moi, il m’arrive de me sentir comme seul, même si il y a une centaine de personne autour de moi. Etrange, non ? Enfin, passons. J’attends la réponse d’Eden, calmement, toujours dans la même position et j’entends finalement sa voix me dire qu’il va bien et me posant la question. Alors la seule chose que je trouve à lui répondre c’est « Ouais, tout va bien ! ». Réponse très expressive, mais pas très précise par contre. Aucune raison donnée sur ma joie si soudaine, et j’avoue que je ne sais même pas moi-même pourquoi je suis si... heureux. Enfin, passons. Je me demande où Eden peut être. Si cela se trouve, je l’ai vu dans les couloirs sans vraiment m’en rendre compte ou alors m’a-t-il évité ? Non, il ne m’appellerait pas maintenant s’il avait voulu m’éviter. Quoique ? J’en sais plus rien, en vérité. Les gens deviennent étranges avec le temps. Mais là, je sentais au fond de la voix de mon interlocuteur comme un petit « brin de fantaisie », on dira ça comme ça, qui me prouve en quelque sorte qu’il a envie de me parler. Finalement, les gens m’aiment bien, non ? Cela me décroche même un sourire, une sorte de sourire de satisfaction que j’ai souvent pour diverses raisons. J’apprécie Eden, même si bon… Je partage pas la même chose que lui, je dirais ça comme ça. C’est compliqué, c’est le seul qui est capable de me faire hésiter sur ce que je suis vraiment, même si pourtant, cela semble évident que j’aime les filles, non ? Mais enfin bref, cela peut s’avérer amusement pour lui peut-être, mais moi ça me fait trop hésiter, m’inquiéter, stresser, m’énerver et finalement faire une crise. Mais malgré tout cela, ça ne m’empêche pas de l’apprécier, presque comme un ami, mais plus qu’une connaissance.

    Il reprit alors la parole, me demandant si j’étais loin de la salle de détente. La salle de détente ? Mais j’y suis ! Mais y’a personne… Instant réflexion, rapide. Non non, il n’y a personne. « J’y suis, pourquoi ? ». Pourquoi ? Mais pourquoi est-ce que je dis « pourquoi ? » ? Cela semble évident non ? Il veut probablement que je le retrouve à cet endroit, ou alors c’est pour me signaler qu’il y est (même si apparemment, il n’y a personne.). Je me demande quelque chose alors que je sais moi-même la réponse, c’est…ridicule. Ridicule comme moi, ridicule comme tout ce que j’ai pu faire, ridicule, ridicule, ridicule… Calme. Je me calme. J’attends la réponse de mon interlocuteur, mais rien ne vient. Entre temps, qu’est-ce qu’on peut répondre à ce que je viens de poser ? Depuis le téléphone, je n’entendais rien, enfin si, un petit bruit étrange, mais je ne me souciais pas plus que ça. Vu que le silence commençait à se creuser, je me suis mit en recherche de quelque chose à dire. « Et toi, t’es où ? ». Tss, JJ, tu es ridicule quand tu t’y mets…



Spoiler:
 

___________________________

    NOT THE SAME AS BEFORE ♣️ everything
    is changing with the time. Friends, life. But I still got
    friends in who I can count everyday. I need them.
    They're just my eveything...♣️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lauhs
    ♣ I can live until my thirty five years. It's the death statistics

avatar

ϟ messages : 728
ϟ pseudo : tsu/cam
ϟ crédit : tsugaa
ϟ célébrité : Paul Boche

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Sometimes it's just in a desire [ JJ ]   Lun 20 Sep - 21:41



    « J'y suis, pourquoi ? » Je l'entend qu'à moitié la première phrase, me laissant glisser du fauteuil jusque part terre. La bile qui remonte comme un poison sur les parois de ma gorge me donnerait envie de me racler celui-ci avec un rasoir. L'image n'est franchement pas génial je vous l'accorde. Mais allez-y vous, vomissait de l'eau et de la bile pendant trois jours. On verra ce que déclenchera ensuite chez vous le goût de cette cochonnerie intestinale. Je l'entend avancé dans la pièce, moi le cul au sol je remets un peu mieux le téléphone contre mon oreille pour entendre la seconde question de JJ. Merde je ne devrais pas le faire poireauter comme ça c'est pas cool. Surtout qu'en plus c'est moi qui l'ai appelé. « Et toi, t'es où ? » Je tousse un peu, grimaçant parce que ça m'arrache les bronches et la gorge puis réussi à lui dire avec une voix d'outre tombe. Tiens je pourrais postuler pour un film de zombie là. « J'y suis aussi. Derrière la colonne. Dit je suis vraiment désolé de te demander, mais tu ne pourrais pas me prendre une bouteille » Je me stop au milieu de ma phrase cinq secondes, un haut le coeur perturbant momentanément mon élocution. « d'eau, pardon, dans le distributeur. Je te rembourse dessuite mais, là je suis pas trop en état de me lever. » J'ai horreur de devoir demander ce genre de choses et encore plus d'avoue que je ne suis pas en état, mais là je n'ai pas le choix. Je pose ma tête contre l'assise défoncé du fauteuil, je vais être bon pour aller à l'infirmerie là je le sens. Et ça fait chier. Vraiment. J'avais réussi à y échapper depuis deux semaines, et il faut qu'au moment où je peux voir un peu JJ, je me retrouve avec une montée de nausée comme une femme enceinte de première catégorie. Me redressant un peu mieux, dos au fauteuil appuyé contre lui j'étend mes jambes devant moi et attend JJ. Niveau technique de drague franchement on repassera. C'est navrant.

___________________________

    Puisque ici les Dieux nous condamnent.
    Au nom de qui, au nom de quoi ?
    Moi, j'irai tué mon père.
    Non je ne suis pas un ange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonah Jeremiah Jones
    J.J« Unusual »

avatar

ϟ messages : 729
ϟ pseudo : Kynu'
ϟ crédit : ANNE+NANA
ϟ célébrité : Ollie Barbieri

Almost honest
relationship:
niveau de débauche:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: Sometimes it's just in a desire [ JJ ]   Dim 3 Oct - 20:59

    J’attends ma réponse après question posée. C’est normal non ? 99% des gens feraient cela, ça me semble tout ça fait normal. Pourtant, je ne suis pas normal, mais je ne pense pas que parler de ça intéressa beaucoup de personnes. Oui, c’est vrai, tout le monde le sait que j’ai un problème, donc je pense que je n’ai pas besoin de le répéter… Et pourtant, là, je viens de le faire. Enfin bref, passons. J’entends toussoter doucement, pas loin de moi. Finalement, je ne suis pas seul dans la salle ? Entre temps, je verrai pas quelqu’un en fasse de moi certaines fois… Alors que je me concentre sur ce bruit en tenant mon téléphone à la main, j’entends la voix d’Eden résonner. Mais… c’est pas normal, je fais des phrases courtes en ce moment. Passons. « J'y suis aussi. Derrière la colonne. Dit je suis vraiment désolé de te demander, mais tu ne pourrais pas me prendre une bouteille ». Oh. Ooooow. Sa voix ne me parait pas rassurante, n’est-ce qu’une impression ? J’espère que c’en est une, parce que je suis pas vraiment doué pour réconforter les gens ni pour les aider, même si j’ai suivi quelques cours pour apprendre les premiers secours. Oui, je sais toujours pas pourquoi j’ai fait ça, pour ma mère ou simplement parce que Freddie le faisait et que j’avais pas envie de me retrouver tout seul. Enfin, passons. Une bouteille. « d'eau, pardon, dans le distributeur. Je te rembourse de suite mais, là je suis pas trop en état de me lever. ». Finalement j’avais raison, sa voix n’est pas rassurante du tout ; il ne va pas bien. Une bouteille d’eau. « Okay ». Oui, bien sûr JJ, au lieu de te précipiter pour aider ton ami, tu lui réponds au téléphone. Idiot. Je me dépêche de raccrocher, de prendre une bouteille d'eau à moitié vide dans mon sac et d'aller vers la colonne, vu qu'Eden m'a dit qu'il était là-bas. J'aurai d'ailleurs du m'y rendre dès qu'il me l'a dit, ça aurait été plus rapide...


    Je le vois alors à moitié couché/assis, et étrangement, je ne panique pas. Je m'assois à côté de lui, et finalement, la panique monte peu à peu. Je lui tends la bouteille d'eau, sans être capable de faire quoique ce soit d'autre. Je le regarde, puis regarde la bouteille, puis le regarde à nouveau. « Hum. Tiens, j’ai emmené une bouteille, mais c’est la mienne, donc ptet que ça va te déranger qu’elle soit déjà un peu utilisée ». Ah oui, bravo. C’est fantastique, ça va vachement aider quelqu’un dans la merde ce que j’ai dit. Mais bordel, je suis idiot, je dis que des conneries, je suis pas capable de faire quoique ce soit pour aider un ami alors que j’aimerai, pour une fois, me sentir quelque peu utile…


___________________________

    NOT THE SAME AS BEFORE ♣️ everything
    is changing with the time. Friends, life. But I still got
    friends in who I can count everyday. I need them.
    They're just my eveything...♣️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sometimes it's just in a desire [ JJ ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sometimes it's just in a desire [ JJ ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bite me, it's a naughty desire ▬ Melody
» ANTONIO DIT TONIO EX UFO ADOPTE
» La vouivre
» Evans Pau = KP premier ministre
» Ces vérités étranges qui parfois vous traversent l'esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Chess mess :: ♣ roundview sixth form college :: le premier étage :: le salon détente-
Sauter vers: